Management culturel : L’IKAM Burkina Faso lance officiellement ses activités

publicite

Après le Togo, l’Institut de Kôrrè des Arts et des Métiers (IKAM) du Burkina Faso a lancé officiellement ses activités à travers la labélisation de l’institut. Une conférence inaugurale a marqué le début de ces activités de IKAM Burkina Faso ce vendredi 18 novembre 2022.

La suite après cette publicité

« Entrepreneuriat culturel et valeurs sociétales en Afrique », c’est le thème de la conférence  inaugurale marquant la labélisation de l’Institut Kôrè des Arts et des Métiers( IKAM)  du Burkina Faso (IKAM Burkina Faso). IKAM Burkina Faso est membre du réseau des Instituts Kôrè des Arts et Métiers en Afrique. La Labélisation de l’Institut s’inscrit dans le cadre du Programme AWA (Art in West Africa), porté par le consortium Institut français de Paris et le Centre culturel Kôrè de Ségou. L’agence mère de l’Institut est à Segou au Mali.

A entendre Issouf Balima, Administrateur de l’IKAM Burkina Faso, la Labélisation de la section  du Burkina Faso permettra de faire bénéficier les acteurs culturels burkinabè de formations sur le management des industries culturelles et créatives (ICC).

Issouf Balima, Administrateur de IKAM Burkina

« La conférence inaugurale est une conférence qui met en avant la labélisation de IKAM Burkina. Cette conférence inaugurale lance officiellement les activités de IKAM Burkina. IKAM Burkina existe depuis bientôt 2 ans, mais n’était pas dans les dispositions normales d’un institut des  arts et métiers. A partir de cette conférence inaugurale nous avons les aptitudes  nécessaires pour avancer.

Il faut dire qu’IKAM Burkina est dans la formation professionnelle mais n’a pas encore atteint le niveau de licence et de master, pour les licences et masters. Nous sommes  dans les formations de courtes durées de renforcement de capacités », a-t-il expliqué.

Le projet est un projet financé par l’union européenne et l’organisation des Etats ACP, selon Mohamed Doumbia, coordinateur du AWA, présent à Ouagadougou à l’occasion du lancement des travaux d’IKAM Burkina Faso.

A l’écouter, le programme concerne  trois volets principaux à savoir le soutien financier à travers des subventions, le programme de renforcement des capacités des acteurs culturels d’Afrique de l’Ouest et le réseautage. C’est dans l’élan d’étendre ses services à l’Afrique de l’ouest qu’après la labélisation de la section du Togo suit celle du Burkina Faso.

 Mohamed Doumbia, coordinateur du AW

Créée en 2020, la filiale IKAM Burkina Faso est née de la volonté de l’IKAM Ségou d’élargir ses formations aux acteurs culturels du Burkina Faso, mais également de partager avec ceux-ci ses expériences et bonnes pratiques en termes de management culturel innovant et de professionnalisation des acteurs culturels.

En plus du MASTER du label des IKAM, IKAM Burkina offre également des formations professionnelles continues à travers le Programme Köre-Qualité et les formations, courtes E-Learning.

Akim KY

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page