Journée mondiale de l’enfance : Les jeunes et les adolescents lancent la 2e édition de la Caravane Faso Jeunes

publicite

A l’occasion de la journée mondiale de l’enfance, les jeunes et les adolescents ont lancé la seconde édition de la « Caravane Faso Jeunes » avec l’UNICEF, ce samedi 19 novembre 2022 à Ouagadougou. Cette caravane vise, entre autres, à  améliorer les capacités des jeunes, d’accroitre les opportunités et de créer de nouveaux canaux de communication et des espaces de dialogues. 

La suite après cette publicité

Durant cinq semaines, les jeunes et adolescents du Burkina Faso auront accès à des activités gratuites dans six régions à travers la Caravane Faso Jeunes. Il s’agit, entre autres, des formations, des actions citoyennes, des projections de films, des concerts, des théâtres-débats, des évènements sportifs, des parades artistiques, un dépistage et la vaccination contre l’hépatite B à l’endroit des jeunes du Burkina Faso.

La Caravane Faso Jeunes est mise en œuvre en coordination avec les autorités et avec l’engagement du Conseil National de la Jeunesse (CNJ), les réseaux de jeunes U-Reporters, l’Association des étudiants en médecine (AEM), le Réseau des Organisations de Jeunes Africains Leaders des Nations Unies (ROJALNU), FasoCheck et le Collectif d’artistes Association Arts, clowns, marionnettes et musique dans nos murs (ACMUR).

Lancement de la Caravane Faso Jeunes
Lancement de la Caravane Faso Jeunes

Pour la réalisation de la présente Caravane, des comités décentralisés dans chaque région ont travaillé avec les réseaux de jeunes, les communautés, les autorités, le secteur privé, les médias et les artistes pour organiser l’ensemble des activités à chaque étape.

Boniface Kagambéga, organisateur de la Caravane Faso Jeune, a affirmé que cette année ils ont bénéficié de l’accompagnement des partenaires comme l’association des étudiants médecins pour la réalisation du dépistage et de la vaccination de l’hépatite B.

Egalement, dans la lutte contre le terrorisme, la représentante de l’UNICEF au Burkina Faso, Sandra Lattouf, a relevé la nécessité de l’implication des jeunes. « Les jeunes au Burkina Faso représentent plus de trois quarts de la population (77.9%). Il est donc impossible d’imaginer que le pays pourra réussir à sortir de la crise actuelle et accélérer son développement sans prendre en compte sa jeunesse et ses aspirations », a-t-elle souligné.

Elle a profité du lancement de la caravane pour lancer un appel à responsabiliser les jeunes dans tous les secteurs d’activité. « Sans les jeunes, les droits de l’enfant ne peuvent être réalisés. Ils sont partie prenante de l’amélioration de l’accès à l’éducation, la santé, la protection des enfants du pays », a précisé Sandra Lattouf.

En rappel, la deuxième édition de la Caravane Faso Jeunes traversera les régions du Centre-Nord, du Centre-Est, de l’Est, de la Boucle du Mouhoun et celle du Sud-Ouest.

Wendaabo Cathérine KOURAOGO et Yéhé Véronique TRAORE (Stagiaires)

Burkina24 

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page