Bobo-Dioulasso : Bientôt une Imagerie par résonnance magnétique (IRM) pour l’hôpital Souro Sanou

publicite

Le Ministre de la santé et de l’hygiène publique, Dr Lucien Robert Jean-Claude Kargougou, a visité le Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso le lundi 21 novembre 2022. Pour un meilleur accès de la population à la santé, le ministre a annoncé l’acquisition prochaine d’une Imagerie par résonnance magnétique (IRM) dans le premier semestre de l’année 2023. 

La suite après cette publicité

« Au cours des six premiers mois de l’année 2023, nous allons renforcer le service d’imagerie avec une Imagerie par résonnance magnétique (IRM). Parce qu’il n’est pas normal qu’un patient quitte Bobo juste pour faire une IRM à Ouagadougou », c’est l’engagement pris par le Ministre de la santé et de l’hygiène publique Lucien Robert Jean-Claude Kargougou devant les blouses blanches.

Cette nouvelle annoncée après une visite effectuée par le ministre au Centre hospitalier universitaire Souro Sanou n’est pas la seule résolution.

Extension et réhabilitation 

Au cours des échanges qui ont marqué sa visite, il a constaté que « le CHUSS de Bobo a besoin d’être renforcé et réhabilité ». Et promet que le gouvernement à travers le Ministère de la santé s’engage à en faire une réalité.

Des travaux de réhabilitation seront donc effectués au niveau du service de la maternité à travers la construction d’une troisième salle opératoire et l’extension du service de poste opérée et du service des urgences médicales pour renforcer leur capacité d’accueil de la structure.

Du matériel médico-technique 

Le ministre va aussi œuvrer pour l’acquisition de nouveaux équipements devant améliorer le plateau technique de l’hôpital. « Nous allons renforcer le service de la maternité avec des échographes et d’autres matériels », promet-il.

Sans oublier le renforcement de capacités du personnel soignant afin d’assurer une gestion optimale de ces matériels pour le bien-être de la population.

 Les défis relevés 

En attendant l’exécution des chantiers annoncés, le ministre se réjouit des prouesses déjà réalisées par ses agents. « Je voudrais saluer cette collaboration multidisciplinaire qui a permis de séparer deux enfants siamois avec beaucoup de succès au niveau du service pédiatrique ».

Au service des urgences qui a marqué la fin de la visite, le ministre salue la mise en place des kits de médicaments de secours qui contribue à la prise en charge optimale des patients et de l’existence d’un Plan de prise en charge adapté à la gestion des catastrophes. Ledit plan permet d’offrir les soins adéquats aux blessés victimes d’attaques terroristes.

Lucien Robert Jean Claude KARGOUGOU

Conférence annuelle 

Après la visite, le Ministre de la santé et de l’hygiène publique a procédé à l’ouverture de la Conférence annuelle des équipes de direction des établissements publics qui a aussi mobilisé la participation des autorités régionales et aussi des Partenaires techniques et financiers comme l’OMS.

Cette conférence qui renait de plusieurs années d’interruption fera la part belle aux thèmes liés à « La Fonction publique hospitalière, la Pharmacie hospitalière, la qualité et la sécurité des soins et le contrôle de gestion dans les Établissements publics de santé.

Avec pour thème « Renforcement de la mise en œuvre de la politique sanitaire des EPS », ce retour de la conférence annuelle marque aussi l’arrivée de nouveaux partenaires que sont la SYXMEX, la SOGEMAB et la CAMEG.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page