Centre de gériatrie de Bobo-Dioulasso : Bientôt un joyau architectural pour soulager les personnes du troisième âge

Le ministre d’État, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale Bassolma Bazié insiste sur le respect des délais de construction et le contrôle de qualité des travaux du centre de gériatrie de Bobo-Dioulasso dont la cérémonie de pose de la première pierre a eu lieu ce samedi 26 novembre 2022.

La suite après cette publicité

Les personnes du troisième âge de la région des Hauts-Bassins auront bientôt leur centre de gériatrie. La cérémonie de pose de la première pierre a eu lieu ce samedi 26 novembre 2022 à Kôdeni au secteur 19 de la commune de Bobo-Dioulasso. Ce joyau avec ses équipements sont financés par la CNSS à hauteur de 5 milliards de FCFA.

Cette promesse faite et tenue aujourd’hui est un engagement pris par le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale à travers la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) et le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique pour assurer à cette frange de la population un service sanitaire de qualité.

Le ministre d’État, ministre en charge de la Protection sociale, Bassolma Bazié, patron de la cérémonie, a indiqué que la réalisation d’un centre de gériatrie va contribuer au renforcement de l’offre et de la qualité des soins pour une meilleure prise en charge des personnes âgées et des retraités du Burkina Faso. Il a insisté sur les dispositions diligentes à prendre pour la réception et le fonctionnement du centre de gériatrie de Ouagadougou dans des délais les plus brefs.

Pour cela, il a échangé autour des deux projets avec les responsables de la CNSS qui finance le centre de gériatrie de Bobo-Dioulasso et de la CARFO en charge de celui de Ouagadougou, immédiatement après la cérémonie, au sein de la direction régionale en charge de la Protection sociale de Bobo-Dioulasso.

« Il faut tout mettre en œuvre pour que les projets soient diligentés. Si au cours des différentes étapes, il y a un quelconque blocage qui nécessite mon intervention, faites-moi le savoir. Il faut que les centres soient de qualité et fonctionnels dans les délais d’un an. Les personnes âgées et surtout celles retraitées méritent notre attention. Mettons tout en œuvre pour leur offrir des soins de qualité afin qu’elles vivent leur retraite dans la dignité et paisiblement », a souligné le ministre d’État.

II a invité les premiers responsables de la CARFO et de la CNSS à mettre les bouchées doubles afin que les projets avancent rapidement. « Nous avons pris note des recommandations. Nous allons faire tout le nécessaire pour que le bâtiment soit réalisé le rapidement possible », a rassuré le DG CNSS Djibril Toé. La DG de la CARFO Laure Zongo a rassuré de s’impliquer aux côtés de la CNSS afin que les projets aboutissent dans de meilleurs délais.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page