Burkina Faso : La Police nationale se rapproche davantage des médias pour mieux servir la population

La Police nationale a organisé une journée d’échanges avec les hommes et les femmes de médias le samedi 26 novembre 2022 à la Direction générale de la Police nationale. Il a été question pour les hauts responsables de la Police nationale de présenter les missions et attributions de l’institution, mais aussi présenter ses interpellations à la presse. L’objectif final est de mieux se faire comprendre afin d’avoir un meilleur ancrage institutionnel et social solide qui lui permettre de réussir ses missions. 

La suite après cette publicité

Pendant environ trois heures d’horloge, le Directeur général de la Police nationale, ses plus proches collaborateurs et toute la chaîne de commandement de l’administration policière ont discuté avec les hommes et femmes des médias. L’institution, son fonctionnement et ses attributions ont été présentés à ceux qu’on considère comme étant le 4e pouvoir.

« La Police nationale est entre les mains des citoyens, elle est là pour la sécurité des personnes et des biens. Elle est là également pour secourir le faible, pour secourir la veuve et l’orphelin et installer son action dans le respect des droits humains et le professionnalisme », a expliqué Roger Ouédraogo, Directeur général de la Police nationale, aux professionnels des médias.

Roger Ouédraogo, Directeur général de la Police nationale

Il a par ailleurs souhaité recevoir beaucoup d’interpellations des médias afin que la Police nationale puisse assurer sa performance au quotidien au profit de l’État et des citoyens. « Nous savons que la Police ne peut pas vivre sans communication. Il est important que nous puissions communiquer en temps et en heure et que nous puissions tisser des relations avec le monde des médias.

Le monde des médias représente pour nous cette interface indispensable entre l’institution policière et les populations. Il n’y a pas de Police sans citoyens, il n’y a pas de Police sans population et les médias constituent justement cette interface », a soutenu le Directeur général de la Police nationale.

Professionnels des médias et un conférencier de la Police

Pour terminer, Roger Ouédraogo, DG de la Police nationale, a fait savoir que ce renforcement de la collaboration avec les médias vise à « installer la police nationale sur des bases plus saines en termes d’efficacité et en termes de secours aux populations qui constituent la raison d’être de l’institution policière ».

Hamadou OUEDRAOGO

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page