Burkina : FDS et civils communient à travers la musique

Des Forces de défense et sécurité (FDS) et civils ont communié à travers la musique ce samedi 26 novembre 2022 lors d’une soirée dénommée « soirée de reconnaissance des artistes des forces de défense et de sécurité ». A cette première édition, cette soirée organisée par la fondation « 4 points 4 », une fondation née de la 44e promotion de la gendarmerie nationale, s’est voulue un gage de cohésion sociale à travers le thème « l’impact de la musique dans un contexte d’insécurité ».

La suite après cette publicité

C’est dans un Palais de la jeunesse et de la culture Jean-Pierre Guingané plein à craquer, composé de FDS, familles, amis et civils que s’est tenue cette première édition de « la soirée de reconnaissance des artistes des forces de défense et de sécurité ». Au rendez-vous, une palette d’artistes (FDS et civils) sont passés à tour de rôle tenir le public en haleine.

Au-delà du show, des messages adressés à la jeunesse à travers du théâtre, des projections vidéo ont également peint le décor de cette soirée déroulée sous le thème « l’impact de la musique dans un contexte d’insécurité ». Tous destinés à rendre un vibrant hommage aux FDS et par la même occasion appeler la population à s’engager et soutenir les Hommes au front, selon la fondation 4 points 4.

«Les artistes FDS viennent répondre à un besoin réel dans cette guerre que nous vivons actuellement. Ils (les artistes FDS) font un grand sacrifice afin d’apporter tonus et vitalité à leurs frères d’armes sur le champ de bataille. Raison pour laquelle nous avons pensé judicieux d’organiser cette soirée de reconnaissance au profit des artistes des forces de défense et de sécurité », a dit Moumouni Badolo, promoteur de l’événement pour justifier la tenue de cette soirée.

Une initiative appréciée par plusieurs personnes venues pour cet hommage. « J’ai vraiment aimé la soirée. Les prestations étaient vraiment de taille, jusqu’à, le public est allé même participer à la danse. C’était une très belle soirée pour moi en tout cas », a indiqué Kadjatou Seck, élève en classe de seconde au lycée Vénégré de Ouagadougou, venu aussi communier avec les Forces de Défense et de Sécurité.

A cette soirée, plusieurs figures de la musique burkinabè ont marqué leur présence dont l’amazone de la musique du Faso Amity Meria et bien d’autres. Les artistes FDS n’ont naturellement pas manqué à cette soirée. Séance tentante, des attestations ont été également délivrées. La fondation 4 points 4, initiatrice de cette soirée est une Fondation née de la 44e promotion de la gendarmerie nationale.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page