17e édition des JNRC : Le REN-LAC à la recherche de perspectives contre la corruption et le terrorisme au Burkina

Du 1er au 09 décembre 2022, se tiendra la 17e édition des Journées nationales du refus de la corruption (JNRC) du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) sous le thème général « Corruption et terrorisme au Burkina Faso : quelles perspectives ? ».

La suite après cette publicité

Sagado Nacanabo, Secrétaire exécutif du REN-LAC, a procédé au lancement desdites journées à l’occasion d’une conférence de presse tenue ce jeudi 1er décembre 2022 à Ouagadougou.

Cette 17e édition, a fait remarquer M. Nacanabo, se tient dans un contexte d’instabilité politique au niveau national se traduisant par deux coups d’État du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR).

La problématique de la corruption et du terrorisme, a-t-il poursuivi, c’est pour susciter une profonde réflexion sur les différentes actions à mener afin de contribuer plus efficacement à l’amélioration de la gouvernance dans les secteurs de la défense et de la sécurité et mieux lutter contre la corruption et le terrorisme.

Plusieurs activités sont annoncées pour ponctuer cette édition. De ces dernières, l’on note principalement un panel le vendredi 09 décembre 2022 au Conseil burkinabè des chargeurs (CBC), à Ouagadougou autour du thème général des JNRC.

La lutte du REN-LAC porte des fruits, a par ailleurs laissé entendre le Secrétaire exécutif qui a entre autres avancé que depuis 2018, il ne se passe pas une seule année sans qu’ils ne reçoivent de plaintes. « Les langues se sont déliées», a-t-il dit.

publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page