Commune de Ouagadougou : Vers la numérisation des données de la gestion des associations

La Direction des Services Administratifs de la commune de Ouagadougou a initié une formation de 4 jours à l’attention des directeurs au sein des arrondissements sur le système de gestion des associations de la commune. La clôture de la dite formation est intervenue le vendredi 2 décembre 2022. 

La suite après cette publicité

Afin d’informatiser les données au niveau de la commune de Ouagadougou, la Direction des Services Administratifs a entrepris une formation sur un système de numérisation et d’informatisation de certaines données.

A l’issue de ces 4 jours de formation, le bilan est positif selon Assami Tiendrébéogo, premier vice-président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou. « Au-delà de la théorie, ça été une formation très pratique durant ces 4 jours et nous pensons que les apprenants ont beaucoup appris et assimilé le contenu de la formation », a-t-il décliné avec satisfaction.

La Direction des Services Administratifs de la commune de Ouagadougou

Même son de cloche pour Ablassé Zangré, directeur de la jeunesse des associations et des initiatives citoyennes de la commune de Ouagadougou pour qui, cette formation est une aubaine. « La gestion des associations était faite de façon manuelle et c’est un peu difficile de faire d’abord les statistiques et encore plus difficile d’avoir la situation exacte des associations qui évoluent sur le territoire burkinabè.

Aujourd’hui avec cette base de données, nous avons une vue d’ensemble c’est-à-dire en un clic on peut avoir la situation des associations au niveau de la ville de Ouagadougou, leurs thématiques, ce qu’elles font et on a même la possibilité d’avoir les programmes et rapports d’activités enregistrés dans la base de données », a-t-il apprécié.

Il faut noter que le logiciel qui a fait l’objet de la formation comprend trois niveaux d’accès. Selon les explications de Fabrice Kéré, ingénieur informatique à la Direction des Systèmes d’Informatique dans la commune de Ouagadougou, le premier niveau d’accès pour les supers administrateurs c’est-à-dire ils gèrent ce qui est utilisateur.

On a les administrateurs qui comprennent les membres de la direction de la jeunesse et des associations et de l’initiative citoyenne. Et le troisième niveau concerne les acteurs clés directs à la base c’est-à-dire les arrondissements et chacun en fonction de son niveau d’accès gère une partie de la plateforme.

Aminata Catherine SANOU 

Burkina 24 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page