En découdre avec les effets négatifs du système éducatif classique au Burkina : La 1re édition d’EDUTOUR lancée

La première édition du programme d’EDUTOUR a officiellement démarré, à Ouagadougou, ce samedi 3 décembre 2022. Ce programme est une initiative qui va consister en une tournée éducative dans les universités et lycées de la ville de Ouagadougou dans le but d’apporter un plus à l’éducation, afin d’en découdre avec les lacunes des programmes classiques utilisés dans les établissements. 

La suite après cette publicité

L’objectif du programme EDUTOUR est, selon son initiateur Sylvestre Poda, spécialiste en affaires internationales, d’aider des milliers de jeunes à développer leur leadership et à impulser des actions de développement endogène.

« L’éducation telle qu’elle est conçue aujourd’hui est parfaitement inadaptée aux réalités actuelles. Elle transforme les apprenants en de parfaits robots bien moins performants. Nous allons donc sillonner des universités et écoles de Ouagadougou pour enseigner ce qui ne se trouve pas dans les programmes habituels notamment le leadership et bien d’autres », a-t-il expliqué.

Concrètement a-t-il ajouté «  il s’agit de 4 volets qui seront inculqués dont le développement personnel,  la question du leadership, la bonne gouvernance, mais aussi un volet sur la citoyenneté. C’est dommage  de voir aujourd’hui des jeunes qui s’adonnent à des actes de vandalisme et de délinquance. Pourtant, nous avons aujourd’hui plus que jamais besoin d’une jeunesse qui sera en phase avec nos lois de la société et des administrations judiciaires ».

Une mission que le ministre en charge de la communication Jean Emmanuel Ouédraogo, parrain de l’édition a trouvé pertinente non seulement de par l’objectif mais surtout de par le dernier cas évoqué dans le programme.

« Le problème du chômage est l’un des grands défis de la société burkinabè, un véritable serpent de mer qui a toujours échappé au contrôle des gouvernants. J’ai particulièrement été ému que des modules portant sur la citoyenneté et la bonne gouvernance soient inscrits au programme de cette tournée éducative. Notre nation a davantage besoin de patriotes qui travaillent dans le sens de sa construction, et non dans le sens de sa destruction », a-t-il déclaré.

L’initiateur d’EDUTOUR Sylvestre Poda accompagné du co-parrain

L’édition a été lancée à travers un panel qui a regroupé plusieurs jeunes élèves et étudiants. D’environ un mois de programme, elle entend après bilan, programmer d’autres éditions avec plus de défis, selon son promoteur.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page