La CEDEAO exige la libération des 46 soldats ivoiriens au Mali «au plus tard au 1er janvier 2023»

Les dirigeants des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) réunis en sommet ce dimanche 4 décembre 2022 à Abuja (Nigeria) ont exigé la libération avant le nouvel an des 46 soldats ivoiriens dans les geôles maliennes depuis juillet 2022 dernier.

La suite après cette publicité

« Nous demandons aux autorités maliennes au plus tard au 1er janvier 2023 la libération des soldats ivoiriens », a dit à des journalistes Omar Alieu Touray, président de la commission de la Cédéao. Le Mali pourrait subir de nouvelles sanctions s‘il n’obtempérait pas.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page