Conseil des ministres : Le gouvernement approuve le recrutement de 4000 agents des Eaux et Forêts

(Ouagadougou, 15 février 2023). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi le Conseil des ministres. Plusieurs décisions ont été prises parmi lesquelles, le recrutement de 4000 agents des Eaux et Forêts, l’organisation de la Semaine nationale de la Culture (SNC), l’adoption du rapport statistique national 2021.

La suite après cette publicité

Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective, le Conseil a adopté le rapport statistique national 2021 et le programme national statistique 2023. « Ce sont des outils de suivi-évaluation de la stratégie du schéma directeur statistique 2021-2025 », a précisé la ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, chargée du budget, Fatoumata BAKO/TRAORE.

Pour le compte du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, le Conseil a approuvé l’organisation du recrutement spécial de 4000 agents des Eaux et Forêts d’ici à 2025. Le ministre en charge de l’environnement, Augustin KABORE a indiqué que « cette autorisation spéciale s’inscrit dans le cadre du plan d’urgence du ministère de l’Environnement, spécifiquement pour le corps paramilitaire des Eaux et Forêts ». Selon le ministre KABORE, 2000 agents seront recrutés courant 2023 pour renforcer les effectifs et contribuer efficacement à la reconquête du territoire et à la relance économique de notre pays.

Au titre du ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, le Conseil a examiné et adopté un avant-projet de loi portant protection, sauvegarde et valorisation du patrimoine culturel du Burkina Faso. Cet avant-projet de loi comporte des innovations dont la définition claire du rôle des acteurs clés de la mise en œuvre, la circulation et la restitution des biens culturels illicitement exportés, la protection des biens culturels en période de conflits armés.

Par l’adoption de cet avant-projet de loi, « le gouvernement marque sa volonté d’assurer une protection optimale du patrimoine culturel du Burkina Faso, socle de nos valeurs culturelles, mais aussi de nos identités », a indiqué le ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel OUEDRAOGO.

Toujours concernant le ministère en charge de la culture, une communication a été faite sur l’organisation de la 20e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) Bobo 2023. Cette manifestation culturelle est prévue du 29 avril au 6 mai 2023 sous le thème : « Diversité culturelle, ferment de l’unité nationale », selon le ministre Jean Emmanuel OUEDRAOGO.

Source : Direction de la Communication de la Présidence du Faso

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Un commentaire

  1. C’est un secteur à vraiment regarder de très près parce que c’est là que nous avons nos gros trésor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page