Projets et programmes du secteur « Défense et Sécurité » : « Satisfaction », malgré les difficultés sur la période 2021-2022

publicite

Le Secrétaire général (SG) du Ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS), Edgar Sié Sou, a officiellement ouvert l’Assemblée sectorielle des projets et programmes du secteur « Défense et sécurité », ce jeudi 08 septembre 2023 à Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

L’Assemblée sectorielle des projets et programmes du secteur de planification « Défense et sécurité », des dires d’Edgar Sié Sou, Secrétaire général (SG) du Ministère de l’administration territorial, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS), se tient en vue d’examiner et d’adopter le programme d’évaluation des projets et programmes pour la période 2021-2022.

Edgar Sié Sou, Secrétaire général (SG) du Ministère de l’administration territorial, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS).

Déjà, il fait noter, à l’issue de l’évaluation des projets et programmes qui a été faite, une certaine satisfaction. « On peut noter une certaine satisfaction à l’issue de cette évaluation où on relève que sur 7 projets qui ont été évalués, nous avons 3 projets qui sont du premier rang, 3 projets du second rang et 1 projet du troisième rang », a-t-il partagé sans pour autant passer sous silence les difficultés.

« On peut également noter des difficultés. Au titre de ces dernières, il faut dire qu’il y a des projets et programmes qui se situent dans des zones à fort défi sécuritaire ; il est donc difficile d’atteindre non seulement les performances, mais aussi de faire l’évaluation », a-t-il laissé entendre.

La présente assemblée sectorielle, qui se tient tous les 2 ans, vise à faire un état des lieux des projets et programmes à mettre en œuvre et au besoin, faire des recommandations. « C’est un exercice de redevabilité qui vise à voir ce qui a marché et ce qui n’a pas marché, et surtout faire des recommandations pertinentes à même d’améliorer les projets et programmes », a-t-il rappelé.

Madinatou ZONGO/SARE (Stagiaire)

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page