Groupe B Can 2012 : Palencas Negras d’Angola, les Antilopes aux grandes ambitions

Les Étalons entament la Coupe d’Afrique des Nations  (2012) par le match contre les Palencas Negras d’Angola.  C’est la première fois que les deux pays se rencontrent en phase finale. Les poulains de Paulo Duarte doivent se méfier de cette équipe aux grandes ambitions.

La suite après cette publicité

Avant la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso joue son premier match de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012 contre l’Angola l’une des formations montantes de l’Afrique.

L’Angola s’est qualifiée lors de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en profitant de la défaite de l’Ouganda, pourtant premier du groupe, avant la dernière journée. Avec leur fer de lance, Manucho Gonçalves, l’Angola a atteint les ¼ de finale de la CAN 2006 en Égypte avant de sortir au premier tour en 2010. Rui Marquez, Kali, Ze Kalanga, Pedro Kamata, Flavio Amado sont entre autres les hommes forts de cette équipe dont « le football ressemble à celui européen et particulièrement portugais » de l’avis de Paulo Duarte. L’Angola a surpris les observateurs du football en se qualifiant pour la Coupe du Monde 2006 devant le Nigeria. Les successeurs de Fabrice Akwa, le recordman des sélections et meilleur buteur de l’Angola (37 buts inscrits en 80 matches),  veulent faire mieux que lors des deux dernières CAN où ils ont été éliminés aux portes des quarts de finale.

Athlétiques, les Angolais se distinguent également par la puissance de leurs attaquants. La plupart des joueurs évoluent dans le championnat portugais et local, ce qui a pour avantage de créer une cohésion au sein de la selection surtout que ceux qui jouent le championnat angolais participent à de nombreuses compétitions sous-régionales comme la COSAFA. L’équipe locale a  été finaliste du dernier championnat d’Afrique (CHAN) au Soudan cette année. Les clubs angolais participent souvent aux phases de groupe des compétitions des clubs africains. Il s’agit de Primerio de Agosto, Inter Club, Petro de Luanda etc.

Les premières et seules oppositions entre l’Angola et le Burkina Faso depuis l’indépendance ont eu lieu en 2001. Pour le compte des éliminatoires de la Can 2012 au Mali, les Burkinabè avaient gagné le match aller à Ouagadougou (2#1) avant de perdre à Luanda (2#0). Depuis, les joueurs et les staffs techniques ont changé, et Burkinabè et Angolais  se découvriront en Guinée Équatoriale. Les Palencas Negras auraient dépêché des espions lors des deux matches amicaux de l’équipe burkinabè contre le Mali (1-1) et la Guinée Conakry (1-1). La confrontation entre les deux équipes devra être ouverte  car chacune voudra gagner le premier match en attendant les Éléphants de Côte d’Ivoire grand favoris du groupe.

Pour faire face aux prétendants que sont le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Soudan, l’Angola a déjà programmé des matches amicaux contre la Zambie, le Botswana et la République Démocratique du Congo les 18, 20 et 22 décembre 2011, ce qui leur permettra de se mettre dans le bain avant le début de la compétition. Avant cela, l’équipe angolaise sera en stage à partir du 4 décembre à Cabinda avec les joueurs locaux, en attendant l’arrivée des expatriés.

Les Palencas Negras ont livré leur premier match en tant que pays indépendant le  1er juin 1977 contre Cuba, et le match fut gagné sur le score de un but à zéro. Ils ne connaitront leur première participation à la CAN qu’en 1996 où ils prennent un point contre le Cameroun avant de participer à celle de 1998 au Burkina Faso. A la CAN 2012, l’Angola participe pour la 5ème fois à la compétition et la troisième fois d’affilée.

Paulo Duarte a l’avantage de connaitre le football lusophone. Cela pourrait l’aider à contrecarrer les ambitions de cette équipe.

Boukari Ouédraogo

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page