Guerre au Mali : les premiers soldats burkinabè engagés prennent la garde du pont de Markala

1767 8

Pont_de_Markala_1Les 150 soldats burkinabè envoyés en précurseurs sur les 650 prévus ont pris la garde d’un pont stratégique de Markala à 240 kilomètres de Bamako, ce jeudi 24 janvier 2013. Ils ont ainsi pris la relève des soldats de  l’armée française qui était positionnés à cet endroit. L’armée burkinabè est la première des forces africaines à s’engager effectivement sur le théâtre des combats.

Le samedi 26 janvier 2013, les chefs d’état-major ouest-africains se réuniront d’urgence à Abdijan en Côte d’Ivoire pour évaluer l’état du déploiement de la MISMA, notamment pour trancher les questions de financement encore pendantes.

Ce vendredi 26 janvier 2013,  la presse malienne annonce que Hombori, un village de Douentza, a été pris par l’armée malienne. Celle-ci est de plus en plus accusée d’exactions et de représailles contre les Maliens à peau claire, les Touaregs et les Tamachek notamment. Plusieurs cas d’exécutions sommaires et de  violences sur ces populations par l’armée malienne sont signalés.

(Le pont de Markala, Wikipedia.org)

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

There are 8 comments

  1. F?licitation au Burkina Faso pour cet engagement solidaire avec le Mali qui d?montre si besoin en ?tait encore que la m?diation du Burkina est fond? que des principe de Dialogue, de paix mais de r?action si n?cessaire. Bonne chance ? nos soldats engag?s.

  2. Alors ! O? sont ces maliens qui doutaient du BURKINA ? On accueillons correctement les r?fugi?s, combattons les fanatiques sur le terrain et, assurons et assumons notre effort de m?diation ! Alors, que taisent ? jamais ces langues de vip?res maliennes qui ne cherchent pas reconnaitre ceux qui veulent sinc?rement les aider, dans tout point de vue, ? recouvrer leur l'int?grit? territoriale de leur Etat et une paix juste pour leur bonheur !

  3. on esp?re que nos soldats sauront ?tre respectueux des valeurs de droit de l’homme et ne terniront pas leurs images dans cette histoire vus qu’au Mali la m?diation burkinab? est d?j? vue d’un ?il de borgne

  4. A nos vaillants militaires: Courage. A nos chefs d’Etats: il y a trop de r?unions. L’heure est maintenant ? l’action.

  5. Bon courage ? nos militaire, c’est un honneur de savoir qu’on des hommes digne et responsables. Je suis sur qu’ils auront la force n?cessaire ? remplacer l’arm?e fran?aise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre