RWANDA : Kagamé à un pas de Sankara (2)

kagameNous l’avons déjà dit (Rwanda : Kagamé sur les traces de Thomas Sankara ? 1/2) , depuis que l’aide au développement a été coupée à son pays, Paul Kagamé que l’on savait déjà un dirigeant assez particulier du fait de sa détermination et de son succès on peut le dire, à faire avancer son pays sur la voie du développement; cet homme a révélé une autre facette de sa personnalité, qui rappelle un certain Sankara. Et comme Thomas Sankara, le discours reste le même peu importe le lieu où il doit être prononcé, ainsi donc Kagamé lors de son séjour à Londres, n’a pas bougé d’un iota, mais bien au contraire, il en rajoute une couche.
Londres où la récidive : Chacun doit vivre de ce qu’il produit.

La suite après cette publicité

C’est ce discours qui va se radicalisant, qui a valu à l’homme fort de Kigali d’être invité par les étudiants de l’Oxford Business network Africain au grand dam des autorités de ladite institution.

Face à son auditoire estudiantin d’à peu près 300 étudiants, Kagamé n’a pas transigé sur la question de la rébellion en RDC. Répondant à une question il affirme que « les problèmes du Congo ont commencé avant même ma naissance. Ils sont toujours présents. Les leaders qui ont échoué dans leur devoir rejettent la faute sur nous. »

« Chacun doit vivre de ce qu’il produit« 

Plus tard dans la même journée, au Rwanda Day, devant plus de 3000 personnes, il enfoncera le clou en pointant du doigt le président Kabila et la dizaine de manifestants venus lui marquer leur hostilité en ces termes « Ces gens n’ont rien à manger. Et pourtant, ce matin, ils m’attendaient avec des œufs. Pourquoi viennent-ils manifester ici ? Ils devraient aller résoudre leurs problèmes dans leur pays. […] Cela montre qu’il y a toute une chaîne d’échec idéologique. Une chaîne qui remonte jusqu’au plus haut niveau. ».

Sur la question de la suspension de l’aide, il reste sur la ligne qu’il s’est tracé et appelle comme Sankara avant lui à une prise en main totale par les Africains de leur destin : « Pourquoi des contribuables étrangers doivent-ils subvenir à nos besoins ? Le monde ne nous doit rien ! Chacun doit vivre de ce qu’il produit. Et quand vous leur dites : « Non, je voudrais que vous m’aidiez à atteindre l’auto-suffisance », ils se demandent ce qu’il vous est arrivé et vous répondent : « Non, reposez-vous. Restez un fardeau. » Cela n’a aucun sens […] Ils le font pour profiter de nous. ».

Youssouf Bâ
Pour Burkina 24

publicite


publicite

Youssouf Bâ

Juriste, Spécialisé en Droit de l'Intégration. Journaliste, Poète.

Articles similaires

12 commentaires

  1. pendant que certains luttent pour leur auto prise en charge et s'alignent sur les id?es de Sankara, d'autres ignorent les pr?occupations l?gitimes de leurs peuples et passent leur temps ? mendier et ? mentir. Que c'est dommage! BCP DE COURAGE AUX RWANDAIS.

  2. Monsieur Youssouf B?, serait-il possible de nous faire un article sur les Pr?sidents Africains ayant soutenu l'assassinat de Kadhafi? je vous rassure que ce sera tr?s simple et rapide.

  3. soyons realistes; un seul boue n’est rien contre un lion. nous devrions solleciter le reste de president africains a rejoindre la battaille avec kagam?,d’abandonner leurs hypocrisie qui a entrain? l’assinat de sankara et la mise en etat vegetaux d’Idriss debit. bon attendaire peu de parole!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. Je tire mon chapeau ? ce pr?sident courageux et honn?te.

  5. Cet appel n’est pas entr? dans l’oreille d’un sourd. Le Pr?sident Thomas Sankara a donn? sa vie pour ?veiller les consciences de la jeunesse africain. Il est donc temps pour nous de prendre nos responsabilit

  6. La patrie ou la mort
    Nous esperons que dieu lui donne longue vie pour sortir l afrique de ce fardeau
    Chez moi au benin nous recevons de CV de francais qui demande des stage et poste. Il est donc temps que l afrique profite . This is our time

  7. c’est un proph?te !!! J’ai peur pour sa vie ! Il sera un martyr peut-?tre

  8. Kagame a certainement un pass? non reluisant. Mais nous on vit au present et regarde le futur. Si Kagame s’assagit et prend les pas de Sankara on ne peut qui l’y encourager !

  9. Longue vie a tw kagam?,l? capitaliste se croyant plus intelligent que sont a la crois?e d? chemin,c? tard pr c? dirigean africain de se demeler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page