Centrafrique : François Bozizé annonce son retour pour très bientôt

1077 0

Lâché par ses homologues de l’Afrique Centrale, le président déchu, lui-même ancien rebelle n’a pas baissé les bras. François Bozizé  a rappelé que son mandat courait jusqu’en 2016. Cependant, il réclame  le retour à l’ordre constitutionnel.  Mais reste très discret sur ses intentions.

François Bozizé:"Tôt ou tard, je reviendrai" (PH:DR)
François Bozizé: »Tôt ou tard, je reviendrai » (PH:DR)

A trois reprises dans le passé, ce général a été forcé de s’éloigner des rives de l’Oubangui, avant d’y revenir après une traversée du désert. Cette fois, il en est sûr, le scénario se répétera, selon Jeune Afrique. Pendant ce temps, à Bangui,  un pouvoir de transition sous double influence tchadienne et soudanaise est dirigé par le président autoproclamé Michel Djotodia.

Reverra-t-on bientôt Francois Bozizé prendre les armes aux frontières de la Centre Afrique ? Sur ce point, comme il y a onze ans lorsqu’il disparut plusieurs mois avant de provoquer la chute de son prédécesseur, Ange-Félix Patassé, Bozizé  est illisible, plus discret que jamais, confirme Jeune Afrique.

Le contexte a changé depuis celui du 24 mars, lorsqu’il embarquait dans l’hélicoptère de la dernière chance.

Du reste, depuis le 7 septembre dernier, des massacres ont été rapportés autour de la ville de Bossangoa, à 300 kilomètre au nord de la capitale.

Ces affrontements entre les partisans de l’ex-président François Bozizé et les hommes de la Séléka ont occasionné au moins la perte en vie de 60 personnes selon les autorités centrafricaines.

Sandrine Ashley GOUBA

Pour Burkina24

Il y a 1 commentaire

  1. L’Afrique me fait piti? ? travers la nature de ses conflits: le pouvoir, rien que le pouvoir,n’est ce pas un ?gocentrisme.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sandy

Journaliste chargé des affaires en société et développement

Article du même genre