LIBERIA : la condamnation à 50 ans de prison confirmée pour Charles Taylor

A 65 ans, Charles Taylor s’apprête à purger une peine de 50 ans d’emprisonnement. La sentence prononcée en avril 2012 a été confirmée ce jeudi par la chambre d’appel du Tribunal Spécial pour la Sierra Leone.

La suite après cette publicité
-

En mai 2012, Charles Taylor avait été condamné à 50 ans de prison pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre. La sentence a été confirmée en appel ce jeudi par la chambre d’appel du Tribunal spécial pour Sierra Leone, au cours d’une audience publique à La Haye, selon l’AFP.

Les juges ont estimé que la chambre de première instance n’avait pas fait d’erreur systématique, contrairement à ce que prétendait la défense de Charles Taylor. Les motifs de leur appel ont été rejetés en majorité et la peine de 50 ans jugée appropriée.

Le procès,  devant le tribunal spécial pour la Sierra Leone a duré environ 7 ans, et l’ancien président libérien attend d’être transférer dans une prison d’un pays à déterminer par les juges.

Charles Taylor avait été accusé d’avoir soutenu et encouragé la terreur en Sierra Leone, lors de la guerre, en armant le Front révolutionnaire uni (RUF) contre du diamant.

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

5 commentaires

  1. Il aura ainsi tout le temps de voir d?filer tous les fant?mes qu’il a faits pour l’amour de la gloire et du diamant

  2. Belle le?on pour ceux qui sont pr?ts ? tuer leurs semblables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page