Côte d’Ivoire : Fraude au concours d’entrée à l’Ecole d’Administration, la DG s’explique

En Côte d’Ivoire, la Direction Générale de l’Ecole Nationale d’Administration(ENA) est sous le feu des projecteurs, suite à la proclamation des résultats au cycle moyen supérieur de cette prestigieuse école. En effet, sur 469 candidats, 58 ont été déclarés admissibles parmi lesquels les 23 cas litigieux. 23 personnes d’ailleurs absentes lors des compositions.

La suite après cette publicité

« C’est regrettable ce qui s’est passé. Nous pensons que c’est une erreur informatique. A aucun moment nous n’avions eu l’intention de manipuler les notes », a confié YAPO Evelyne, la Directrice Générale de cette institution lors d’une conférence de presse tenue dans l’enceinte de l’établissement.

Selon ses explications, ces 23 personnes se sont retrouvées sur la liste des admissibles par une malencontreuse erreur de programmation informatique.

Tout est parti du non-scannage des copies de tous les absents. Le principe étant que le jury, composé de personnalités d’universitaires, de chefs d’entreprise, d’hommes de droit et autres, scanne toutes les copies, même celles des absents et s’assure de la conformité des notes à l’écran et sur papier.

Suite à cette première étape, la machine calcule les moyennes en prenant en compte la note d’aptitude professionnelle qui elle, est saisie en fin de processus. A la fin, le jury lève l’anonymat et arrête la liste des admissibles avant de proclamer les résultats.

Toujours selon les explications de la Directrice Générale, c’est après vérification que l’on s’est rendu compte que les copies de tous les absents aux compositions n’ont pas été scannées. Par voie de conséquence, le programme informatique n’a retenu, pour ces derniers, que la note d’aptitude professionnelle qui était suffisamment élevée pour les déclarer admissibles.

Assistée dans cet exercice face à la presse par des responsables de l’opérateur informatique qui gère tout le processus de ce concours, la première responsable de l’ENA a présenté ses excuses à la Nation ivoirienne.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant Burkina24 en Côte d’Ivoire

publicite


publicite

Articles similaires

5 commentaires

  1. ce n’est pas s?rieux ?a. c’est toute une ?quipe qui laisse passer cette ind?licatesse. elle devrait tirer les cons?quences qui s’imposent m?me si elle s’est excus?e.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page