SAP-Olympic Bobo : Les femmes marchent pour leurs époux

Le Collectif des épouses des travailleurs de la Société Africaine de Pneumatique (SAP-Olympic) a initié une marche pour soutenir leurs maris et exiger la Direction l’application d’une décision de justice. C’était le mercredi 11 Mars 2015 à Bobo-Dioulasso.

La suite après cette publicité

Pour l’amélioration de leurs conditions de travail, les travailleurs de la SAP avaient mené des actions qui ont abouti à la convocation d’arbitrage qui a rendu une sentence le 5 novembre 2013. Après ce verdict, la Direction refuserait d’appliquer cette décision de justice.

C’est pourquoi, le Collectif des épouses des travailleurs de la SAP a décidé de soutenir leurs maris.

Les femmes ont marché pour remettre leur plate-forme revendicative au gouverneur de la région des Hauts-Bassins.

Pour Konaté Aminata, représentante du Collectif, l’objectif de cette marche est de soutenir les maris qui chôment depuis des mois. « Nos maris sont au niveau de la SAP-Olympic depuis 3 mois, ils dorment là-bas, ils font tout là-bas. Et les patrons refusent d’améliorer leurs conditions de vie », a dit Madame Konaté.

Elles interpellent les autorités afin qu’elles s’impliquent dans le traitement de dossier de la SAP.

« Nous aussi nous avons faim, il n’y a rien à manger à la maison, les enfants sont chassés des écoles. Nous avons décidé de marcher pour les soutenir et si nous ne trouvons pas de résultat satisfaisant, nous verrons ce que nous allons faire », a dressé Madame Konaté.

Le Gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Karim Ouédraogo, a affirmé qu’il transmettra le message à qui de droit.

Sidiki TRAORE

Correspondants Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page