Burkina : Trois policiers tués dans une attaque à main armée

Trois policiers ont perdu la vie dans l’attaque à main armée d’un poste frontalier à Intagom dans la Région du Sahel (près de la frontière du Mali) dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2016, a appris Burkina24 auprès de sources sécuritaires. L’attaque a été perpétrée par des individus  non encore identifiés.

La suite après cette publicité

En rappel, des commissariats de police ont été la cible d’attaques ces dernières semaines.  Le Commissariat de police de Koutoukou a fait l’objet d’une attaque dans la nuit du 17 mai 2016 faisant deux blessés parmi les policiers.  Le ministre de la sécurité intérieure Simon Compaoré avait conclu à un attentat terroriste.

Un autre commissariat avait été victime d’une attaque similaire perpétrée par quatre individus à motos, le 10 mai 2016 à Loropéni dans le Sud-Ouest du Burkina. Les services de police étaient sur le qui-vive depuis ce week-end.

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page