Abdoulaye Yogo : « Que la formation militaire soit obligatoire à partir de 18 ans »

Le Mouvement pour l’engagement et le réveil citoyen (MERCI) a animé un point de presse ce lundi 4 septembre 2017 à Ouagadougou. Selon le mouvement, l’objet de la conférence de presse est d’interpeler la classe sociale sur la situation nationale et aux acteurs de l’éducation nationale sur la rentrée scolaire et universitaire.

La suite après cette publicité

Le Mouvement pour l’engagement et le réveil citoyen (MERCI) a donné sa lecture sur la situation nationale à travers un point de presse animé ce lundi 4 septembre 2017 à Ouagadougou. Selon le président du mouvement Abdoulaye Yogo, « certains responsables d’OSC (organisations de la société civile, ndlr) dépourvus de dignité nous font croire que nous sommes au bord du gouffre, sinon dans le gouffre en oubliant que nous venons de très loin ».

Il a également déclaré que ces derniers, durant une période donnée adulaient « des dirigeants qui ont promis que plus rien ne sera comme avant au Burkina », les soutenaient de divers manières à l’instar « des accueils pompeux à l’aéroport« . Pour Abdoulaye Yogo, « certains responsables d’OSC » peignent tous les efforts du gouvernement en noir parce que certains avantages ne leurs sont plus accordés, affirme-t-il en citant le Cadre d’expression démocratique (CED).

Revenant sur les détentions dites « arbitraires » des généraux Djibrill Bassolé et Gilbert Diendéré, le président du MERCI fait ce commentaire : « c’est le moindre mal pour les généraux qui devaient en principe être entendus par la Cour pénale internationale ».

Le mouvement MERCI demande au gouvernement de redoubler d’efforts pour le bien-être de la population. Il invite le ministre en charge de l’enseignement à prendre des dispositions idoines pour rattraper les retards à l’Université de Ouagadougou. En ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, Abdoulaye Yogo demande à ce que la formation militaire soit obligatoire à partir de 18 ans.  

Aimé KPODA

Burkina 24 (Stagiaire)

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page