Classement Forbes 2018 : L’Afrique compte plus de milliardaires

8225 0

Le classement Forbes 2018 des plus grandes fortunes africaines est connu. Il en ressort que contrairement à 2017 où l’Afrique comptait 21 milliardaires, la liste s’est élongée pour cette année 2018, avec deux de plus pour une fortune combinée de 75,4 milliards de dollars contre 70 milliards en 2016. Le Nigérian Aliko Dangoté garde le maillot jaune de l’homme le plus riche d’Afrique.

Selon le  magazine américain Forbes publié ce 1er février 2018, l’homme d’affaires nigérian Aliko Dangoté reste indéboulonnable dans son fauteuil du plus riche d’Afrique avec 12,2 milliards de dollars (9,95 milliards d’euros), suivi du Sud-Africain Nicky Oppenheimer, issu d’une famille diamantaire et dont la fortune est estimée à 7,7 milliards de dollars.

Le tiercé gagnant est complété par Johann Rupert, un autre Sud-Africain, à la tête de la chaîne de luxe suisse Compagnie Financière Richemont. Sa masse financière est évaluée à 7,2 milliards de dollars.

Au regard de ce classement, la meilleure progression est attribuée à l’Algérien Issad Rebrab, PDG de Cevital, dont la fortune passe de 3 milliards de dollars à 4 milliards de dollars en un an. En 2016, il détenait la 9eme place puis à la 6eme en 2017.’.

LeMarocain Aziz Akhannouch, actionnaire majoritaire du groupe pétrochimique Akwa, dont la fortune passe de 1,6 milliard de dollars en 2017 à 2,2 milliards en 2018 est l’autre progression notée dans ce classement Forbes 2018. Il  est 12ème alors qu’en 2017, il était classé 16ème.

Des reculs et non des moindres sont remarqués. Il s’agit notamment de celle de la fille de l’ancien président angolais José Eduardo dos Santos, Isabel dos Santos. Elle accuse une perte de 400 millions de dollars. Elle s’en sort, tout de même, avec une fortune estimée à 2,7 milliards de dollars et est classée 9ème par le magazine Forbes.

Au titre des reculs et considéré par Jeune Afrique comme le plus impressionnat, il s’agit du milliardaire sud-africain Christo Wiese, anciennement président de Steinhoff. Il est classé dernier de cette liste des milliardaires africains avec 1,1 milliard de dollars. Pour se rendre compte de cette regression, rappelons qu’en 2017, il était classé 6ème avec 5,9 milliards, puis 4e en 2016 avec 5,8 milliards, avant de devenir 5ème en 2015. Sa compagnie Steinhoff est secouée par une crise juridico-fiscale depuis  années.

Le Zimbabwéen  Strive Masiyiwa et le banquier Michiel Le Roux, fondateur de Capitec Bank font leur entrée dans le classement Forbes à la 14ème et 19ème place respectivement avec 1,7 et 1.2 milliards de dollars.

D’autres entrées comme celle du minier sud-africain Desmond Sacco, président d’Assore Group avec 1,1 milliard de dollars est classé 21ème.

Isabel Dos Santos et la Nigériane Folorunsho Alakija, vice-présidente de Famfa Oil, pesant 1,6 milliard de dollars et à la 15ème place, sont les deux femmes africaines présentes dans ce classement.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU Burkina24

Il y a 1 commentaire

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Article du même genre