L’Ouganda adopte la taxe WhatsApp

Le parlement a adopté ce 31 mai 2018, une nouvelle taxe applicable aux utilisateurs de WhatsApp. Ainsi, c’est désormais une taxe journalière de 200 shillings, soit 0,05 dollar ou encore 28,04 F CFA qui sera appliquée à partir du 1er juillet 2018.

La suite après cette publicité

Les utilisateurs Ougandais du service de messagerie Internet WhatsApp seront facturés à partir du 1er juillet 2018. Cette mesure déjà au cœur des remous a été adoptée par le parlement du pays qui a également décidé de l’imposition des transactions par Mobile Money avec un prélèvement de 1% sur la valeur totale de chaque transaction.

Les députés qui ont critiqué ces nouvelles règles estiment que les utilisateurs de WhatsApp sont déjà facturés sur leurs forfaits internet incluant eux-mêmes des taxes. Cette nouvelle taxe constituerait, donc selon eux, une violation des droits des utilisateurs.

Pour ce qui est de la nouvelle taxe sur les transactions du Mobile Money, un député du parti au pouvoir a estimé qu’il « est très facile pour un député de dire que 1% représente peu d’argent, mais pour les gens qui gagnent moins d’un dollar par jour, c’est une taxe qui les affecte », a-t-il tranché.

Les fournisseurs d’accès Internet sont, par ailleurs, dubitatifs sur le mode de prélèvement quotidien auprès des utilisateurs de Whatsapp.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                      Burkina24

Source: BBC Afrique

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page