La plume de Kanadèle  | Retard des Africains: Qui sont les vrais coupables?

524 0

Lors d’un débat houleux sur la chaîne de télévision France 2 à propos de la question des migrants, Angélique Kidjo, grande dame de la musique africaine, exprime son ras le bol face à l’ancien candidat aux présidentielles françaises Nicolas Dupont-Aignan en ces termes: « il faut dire la vérité. Moi j’en ai assez des hommes politiques qui mentent. Vous ne faites que ça mentir mentir, mentir… Quels sont les intérêts de la France en Afrique? L’uranium qui est utilisé par Areva pour éclairer les Français, il est payé à qui et combien?”.

Cette réaction offusque son interlocuteur qui lui répond en ces termes: « je suis né après les indépendances des États africains. J’en ai assez qu’on culpabilise les Français qu’ils exploitent l’Afrique… Les États africains sont indépendants depuis 1960, alors ça suffit!.. C’est aussi aux Africains de se prendre en main, de gérer leurs pays et c’est pas de ma faute s’il y a la corruption en Afrique”.

Ce débat qui a fait réagir l’un et l’autre camp des spectateurs qui étaient présents amène à avoir un regard particulier sur la relation que cette Afrique entretient avec les autres continents. Cette relation, on pourrait la traduire comme suit:

L’Afrique ressemble à une personne riche qui a toutes les ressources pour être heureuse toute seule. Mais  à cause de ses faiblesses et son manque d’ambition et d’estime de soi, elle est abusée, violée et violentée par plusieurs autres. Premièrement par la traite négrière, ensuite par la colonisation et enfin par une période post coloniale qui semble lui avoir accordé sa liberté mais au fond, elle reste aliénée.

Cette Afrique possède toutes les ressources nécessaires dont une simple et juste répartition pourrait combler ses enfants et leur éviter toutes ces péripéties que nous connaissons. Mais elle semble ignorer tout son potentiel puisqu’elle reste attachée à des prétendants qui ne font qu’abuser d’elle et en retour l’accusent d’être irresponsable.

 Alors on pourrait se demander à qui la faute ? Les soit disant “pilleurs” des ressources africaines le font-ils par la force? Les Africains sont-ils aussi irresponsables ?  « C’est la faute des dirigeants africains »,  diront certains. Mais en tant qu’Africain, au niveau individuel, que poses-tu comme action pour sortir cette Afrique de cette lamentable situation? Ou alors que peux-tu ou compte tu faire pour apporter ta pierre à l’édifice?

Pensons-y !

Kanadèle ZONGO

Chroniqueuse pour Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre