Burkina : Le Musée national rencontre les jeunes scolaires de Manga

703 0

Le Musée national a organisé un atelier d’animation scolaire à Manga le 22 décembre 2018. L’activité s’est articulée autour d’une présentation du musée par la directrice générale suivie d’une autre présentation de la mallette pédagogique et enfin des échanges sur le civisme.

La nouvelle directrice générale du Musée national, Rasmata Maïga/Sawadogo et son équipe se sont intéressés aux élèves du lycée municipal de Manga dans leur atelier d’animation scolaire. L’objectif est de susciter l’envie de découvrir les valeurs culturelles à travers les représentations sociales des objets exposés.

« Le musée national a pour  mission d’éduquer le public scolaire, de le sensibiliser sur les valeurs culturelles et sur l’identité de notre pays. C’est dans ce cadre que le musée a initié cet atelier afin d’approcher le public scolaire qui est le relai », a laissé entendre madame Sawadogo qui a pris officiellement service, il y a juste quinze (15) jours.

Elle avait laissé entendre : « Mon tout premier combat serait de rendre ce musée plus vivant. Pour cela, nous allons multiplier les activités d’exposition et de communication ». Alors cette activité sonne comme un signal fort de son engagement. « Notre objectif est de vous amener à ce que vous puissiez intégrer la visite du musée dans votre quotidien », a soutenu Oumar Ouattara, Chef de service de la médiation culturelle du Musée national.

En contact direct avec le jeune public, Rasmata Sawadogo a procédé a5une présentation succincte du musée. Celle-ci a rappelé que l’établissement a été créé depuis 1962. Ce n’est qu’à partir de 2002 qu’il a été érigé à un établissement public de l’Etat à caractère scientifique et culturel.

La direction du Musée se fixe pour objectif d’intégrer l’institution dans le quotidien des Burkinabè

Le Musée national, explique-t-elle, s’étend sur 29 hectares dans le quartier Dassasgho de Ouagadougou et sert d’exposition permanente et temporaire d’objets culturels du Burkina Faso. Il dispose de plus de 12 000 objets anciens qui représentent la culture de la soixantaine d’ethnies du Burkina Faso.

Ensuite place à la présentation de la mallette pédagogique avec Mamounata Tiendrébeogo, un autre agent du Musée national. Il s’agit d’un échange pédagogique interactif entre l’agent et les élèves sur un échantillon d’objets culturels. Quel sont le rôle et la place de la calebasse, du bendré, du masque, du drapeau burkinabè dans la société ?

Cette étape a permis d’éclairer un peu plus les scolaires sur les fonctions sociales de quelques patrimoines conservés.

C’est enfin au tour du journaliste-conseiller en science technique de l’information et de la communication et aussi PCA de Sidwaya, Victorien Aimar Sawadogo de livrer une communication sur le civisme. Les élèves du lycée de Manga qui prenaient attentivement note, n’ont pas manqué aussi d’exposer leurs préoccupations.

« Nous sommes très satisfaits, vu l’engouement que cette activité a suscité. Nous ne nous attendions pas à une telle mobilisation parce que c’est une période de congé. Malgré tout, les élèves ont tenu à participer aux différentes activités. Nous avons prévu une soirée de conte et par la suite nous allons recueillir les avis de ces participants afin d’améliorer nos prochains ateliers », a apprécié la directrice générale du Musée national.

Saga SAWADOGO (stagiaire)
Burkina24

Avatar

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre