Putsch : Diendéré absent, la séance suspendue

0 0

Sauf cataclysme, le Président du Conseil national de la Transition (CNT) au moment du coup de force de septembre 2015 et actuel ministre de la défense, Cheriff Sy, sera à la barre en début de semaine prochaine. Il est le premier de la nouvelle liste des témoins annoncée par le Tribunal, le jeudi 7 mars 2019.

La reprise de l’audience du procès du Coup d’Etat de septembre 2015 aura été brève le jeudi 7 mars 2019 au Tribunal militaire. Pour cause, Me Olivier Yelkouni, conseil du général Gilbert Diendéré, a sollicité une suspension, « le temps que le général puisse se rétablir et revenir lundi pour poursuivre l’audience ».

Le général Diendéré, présumé cerveau du coup d’Etat de Président du Conseil national de la démocratie (CND), instance dirigeante lors du putsch ne se « sent pas ». Face à la requête de Me Yelkouni, ni le Parquet militaire ni les avocats des parties civiles représentées par Me Prosper Farama n’ont apposé une opposition.

Partant, le président du Tribunal a suspendu la séance du jour. Elle reprend le lundi 11 mars 2019 à 9h. Mais avant, une nouvelle liste de témoins a été dévoilée. De cette liste de 7 noms, une personnalité clef lors du putsch figure en tête. Il s’agit de l’actuel ministre de la défense, Cheriff Sy qui était Président du Conseil national de la Transition en 2015.

Ignace Ismaël NABOLE
Burkina 24

Avatar

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre