Côte d’Ivoire vs Burkina Faso : Plus qu’un match amical !

C’est bien aujourd’hui samedi 5 juin que les Etalons du Burkina Faso affrontent au Stade Alassane Ouattara d’Ebimpé les Eléphants de la Côte d’Ivoire. Si cette rencontre devait être un simple match test pour le coach Kamou Malo et ses joueurs, la rivalité sportive entre les deux formations fait de cette opposition, une rencontre singulière. 

La suite après cette publicité
Il faudra un esprit d’équipes et de solidarité pour disputer cette rencontre capitale contre les Eléphants.

Les statistiques sont en faveur de la Côte d’Ivoire sur les quatre derniers matchs disputés contre le Burkina Faso. Quatre matchs. Trois victoires pour la Côte et un nul. Malgré tout, cette opposition entre les deux nations est une rivalité historique entre partant des réalités socio-culturelles et historiques communes entre ces deux pays. Et cela, le coach des Etalons Kamou Malo qui a convoqué 33 joueurs en est conscient.

« Je suis dans une logique sportive où nous sommes vraiment dans le cadre d’un match amical même si l’adversaire qui se trouve en face s’appelle la Côte d’Ivoire, même si les deux pays sont amis et frères avec une grosse diaspora qui y vit. Je sais qu’en Côte d’Ivoire, nous ne manquerons pas de soutiens. Je sais que la concurrence entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso ne date pas d’aujourd’hui. C’est un match plein de symbole. Nous n’allons pas ici jeter à la presse que nous partons pour accompagner », a expliqué Kamou Malo quelques jours avant le déplacement en Côte d’Ivoire.

Tester des jeunes

Cette rencontre était pourtant une opportunité pour Kamou Malo de tester de nouveaux joueurs ou ceux qui manquent de temps de jeu. Ce qu’il compte faire désormais après la qualification acquise pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Cameroun 2021 : « On m’a toujours reproché de ne pas oser…, je ne suis pas aussi téméraire pour oser des essais des joueurs en compétition officielle. Je pense que l’occasion est belle avec ces deux matchs amicaux (Côte d’Ivoire le 5 juin puis le Maroc le 12 juin) même si  ce sont des matchs tout aussi importants, plein de symboles, nous allons à la découverte d’autres jeunes ».

Selon l’encadrement technique, les jeunes ont montré de l amotivation lors des entraînements.

S’il compte faire des essais avec certains jeunes, Kamou Malo prévient quand même que les places doivent s’arracher : « Ce n’est pas le coach qui les attribue. Ce sont les joueurs qui doivent prendre ces places ; la compétition est ouverte et pour cela, je dois m’en réjouir ». Malgré l’envie de faire des tests, la pression est forte pour cette rencontre où la défaite semble interdite.

«  Avoir un bon résultat »

Pour le capitaine Charles Kaboré qui a disputé les quatre derniers matchs contre la Côte d’Ivoire, l’essentiel n’est pas le résultat de la rencontre. « Pour moi aujourd’hui, le plus important est que tout le monde joue et prenne du plaisir ensemble. C’est vrai qu’il y a une rivalité et tout mais cela ne reste que du football et un match amical. Donc, on va jouer à fond pour avoir un bon résultat comme un match officiel. On verra ce que cela va donner. Avec la qualité et les joueurs qu’on a », affirme tout optimiste Charles Kaboré.

Le capitaine Charles Kaboré espère que les jeunes auront du temps de jeu pendant les deux matchs amicaux.

Les billets d’entrée pour cette rencontre sont de Cinq mille et dix mille francs CFA. Le match est donc ouvert au public malgré le contexte de la Côte d’Ivoire.

Après cette rencontre, les Etalons seront au Maroc pour jouer contre les Lions de l’Atlas le samedi 12 juin 2021. Ces deux matchs entrent dans le cadre de la préparation des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Les Etalons sont logés dans le même groupe que le Niger, l’Algérie et Djibouti. Les Etalons débutent les éliminatoires contre le Niger le 1er septembre 2021.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page