Bénin : L’opposante Reckya Madougou condamnée à 20 ans de prison, l’opposition se mobilise

Bénin – Un énorme sentiment de sidération chez les Béninois et d’indignation au sein de l’opposition a été ressenti après la condamnation de l’opposante Reckya Madougou à 20 ans de prison. Dans le parti « Les Démocrates » de l’opposante, cette condamnation est désapprouvée. Les responsables de ce parti dénoncent une justice aux ordres visant à museler l’opposition politique.

La suite après cette publicité

Le parti « Les Démocrates » a indexé dans une déclaration une justice expéditive qui selon Basile Ahossi, vice-président du parti, ressemble fort bien à une chasse aux Démocrates. « Notre candidate a été recalée. Puis, en mars, elle a été kidnappée et jetée en prison. Nous nous attendions à ce que les élections passées, le pouvoir chercherait à apaiser la tension. Mais 20 ans de prison, c’est une vie qu’on est en train de détruire », a-t-il déclaré pour tenter d’illustrer son propos.

Une importante délégation de « Les Démocrates » conduite par son président Éric Houndété avait assisté à l’audience jusqu’au verdict et tenu à sa suite un conseil national extraordinaire.

L’opposante a 15 jours pour faire appel selon les instructions du président de la Cour, Guillaume Lali. Mais au sein du parti Les Démocrates, on ne se fait pas trop d’illusions car pour Basile Ahossi, l’exécutif béninois serait au centre de cette décision.

« Les instances du parti vont se retrouver très bientôt pour savoir s’il faut faire une démarche en direction du chef de l’État. Même s’il y a des recours potentiels, nous pensons que tout va se décider au niveau du chef de l’État », a-t-il expliqué.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page