Cameroun : Un sénateur de l’opposition abattu en pleine rue à Bamenda

Emmanuel Kemende était une figure du SDF, le parti de l’opposition fondé par John Fru Ndi. Ses tueurs ont disparu dans la nature, mais pour la police il ne fait aucun doute que les auteurs de cet assassinat sont à chercher dans les rangs des combattants séparatistes, rapporte RFI. 

La suite après cette publicité

Selon une source interne  au SDF, le sénateur Emmanuel Kemende, également avocat au barreau du Cameroun, était sorti de chez lui pour déposer un visiteur, le 11 janvier 2022.

« Peu après 19 heures, alors qu’il est sur le chemin du retour, il est intercepté par un groupe d’hommes armés qui le somme de sortir du véhicule. À peine a-t-il posé les pieds sur terre que l’un des hommes lui tire dessus à bout portant. Une balle en plein cœur et une autre dans la tête », lit-on sur RFI

Ses agresseurs disparaissent aussitôt et le laissent agonisant sur la chaussée. Un moto taximan passant par-là, se porte à son secours. Le sénateur, qui n’est pas encore décédé, aura juste le temps de lui donner le numéro de téléphone de son épouse avant de rendre l’âme.

Son camarade de parti, le député Jean-Michel Nitcheu, parle d’assassinat et n’exclut aucune hypothèse dans cette zone de guerre où armée régulière et forces séparatistes s’affrontent depuis de longs mois.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page