Titao : Des hommes armés somment les populations de certains villages de déguerpir (AIB)

Des hommes armés non identifiés (HANI) ont sommé le mardi 8 février 2022 les populations des villages de Yérégué, Nassingré, Tibou et Beguetigué, de déguerpir, informe l’Agence d’information du Burkina (AIB).

La suite après cette publicité

Après avoir été repoussés dans une attaque perpétrée contre le détachement militaire de Sollé la semaine dernière, les groupes armés sont revenus dans la journée du 8 février 2022 et ont menacé les populations des villages environnants de représailles.

« Ils nous ont donné cinq jours pour quitter le village. Nous sommes en train de plier nos bagages. On ne sait même pas où aller. A part Sommé, il n’y a plus de villages habités dans la zone  »,  s’est inquiété un témoin joint par l’AIB.

Les attaques se sont multipliées ces dernières années dans la province du Loroum (Titao) occasionnant des milliers de personnes déplacées dans la zone.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Le MPSR doit se bouger les godillots. Il n’y a pas de temps à perdre dans d’interminables cérémonies. Il faut organiser et monter au front fissa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page