Burkina Faso/Chine : « Coopération agricole très agréable et productive »

L’assistance technique chinoise, chargée de l’agriculture précisément dans le domaine du riz a présenté ce mercredi 2 mars 2022, ses domaines d’activités sur le territoire burkinabè. Cette commission présente au Burkina Faso, depuis bientôt trois ans, a comptabilisé entre autres 1200 ha de bas-fonds aménagés, plus de 3248 agents formés et 320 millions de soutien en matériaux au Burkina Faso, dans le cadre de la coopération Sino-burkinabè précisément dans le domaine agricole. 

La suite après cette publicité

Dans l’optique de l’amélioration des relations diplomatiques Sino-burkinabè, l’ambassade de la Chine au Burkina Faso a entrepris de faire la lumière sur ses différentes commissions intervenant au Burkina Faso. Ce mercredi 2 mars 2022, c’était au tour de l’assistance technique agricole de faire le bilan de ses activités au pays des hommes intègres.

Au nombre de 10, composés de techniciens, et spécialistes en agriculture, cette équipe qui œuvre depuis 3 ans pour le bien-être des producteurs burkinabè a fait le bilan triennal de ses interventions.

La mission chinoise dit avoir réalisé en 3 ans plusieurs travaux axés sur trois phases. Il s’agit des enquêtes sur le sol burkinabè, des projets hydrauliques dont la construction de trois boulis, la formation technique de 3248 agents et producteurs, des assistances matérielles à hauteur de 320 millions de FCFA, l’aménagement et la mise en valeur de 1200 ha de bas-fonds avec un rendement de 5000 tonnes, des actions de solidarité à l’endroit des populations démunies, et des échanges bilatéraux, etc.

« Toutes ces études nous ont permis de comprendre le sol burkinabè pour mieux orienter les missions de l’équipe. Les différentes techniques ont permis d’accroître la productivité et réduire le temps de travail des producteurs.

Au cours de 43 mois au Faso, nous avons eu une coopération agricole très agréable et productive avec nos partenaires burkinabè. En plus, nous envisageons développer 2000 hectares de nouvelles terres qui sont réparties dans 6 régions du Burkina Faso », a affirmé le chef de mission agricole chinois au Burkina Faso, Hu Yuzhou. 

A ce propos, l’équipe a globalement estimé son apport, durant les 3 ans, à plusieurs espaces irrigués, des forages construits, des systèmes solaires mis en place dans différentes zones du Burkina Faso.

A écouter l’équipe agricole, contrairement à la mission chinoise sanitaire, elle est la seule équipe sur le sol depuis la reprise des relations diplomatiques. Aussi Hu Yushou a ajouté être à la troisième phase de leur programme, établi depuis l’arrivée de l’équipe qui marquera la fin de la mission.

« Pour cette dernière phase, nous entreprenons aménager le reste de terre qui est de 800 ha de bas-fonds et 50 ha de zones de démonstration. En gros le travail qui reste à cette coopération c’est d’atteindre les 5 A c’est-à-dire Augmenter la production pour Atteindre l’Autosuffisance Alimentaire et Assurer la sécurité Alimentaire », a fait savoir Yang Weiwei présentateur du projet, par ailleurs, membre de l’équipe chinoise.

Hu Yushou

Cette équipe agricole est la dernière équipe constituant la coopération chinoise au Burkina Faso. Contrairement à l’équipe médicale, elle est la seule au pays dans le domaine depuis le rétablissement de la coopération.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page