Burkina Faso : Les 10 clés d’une vraie réconciliation, selon Lookmann Sawadogo

Et de deux pour le journaliste-éditorialiste et écrivain Lookmann Sawadogo. Après la publication de son premier essai « Se réconcilier ou périr, chronique d’une nation en sursis » en décembre 2020, Lookmann Sawadogo rebelote avec son deuxième ouvrage intitulé « Burkina Faso, les clés d’une vraie réconciliation : entre vérité, catharsis et renaissance nationale ». Le livre qui est paru aux éditions Plum’Afrik a été présenté à la presse ce jeudi 10 mars 2022 à Ouagadougou par Mélégué Maurice Traoré et l’auteur lui-même.  

La suite après cette publicité

La réconciliation nationale, voilà un sujet qui tient particulièrement à cœur le journaliste-écrivain Lookmann Sawadogo. Alors que son premier essai lui a permis de diagnostiquer une société burkinabè en crise et dont la réconciliation s’impose comme le remède, l’auteur n’a pas voulu faire les choses à moitié.

Il l’affirme clairement dans l’avant-propos de son second livre en reprenant une boutade bien burkinabè selon laquelle « lorsqu’on enterre un cadavre, on ne laisse pas ses pieds dehors ».

Lookmann Sawadogo, auteur

Son deuxième ouvrage qui vient de paraître est donc une suite logique du premier livre. « Le premier livre était un diagnostic du contexte national qui est un contexte à problème avec des crises. Après ce diagnostic, il avait été indiqué que la réconciliation était comme le médicament.

Il fallait aussi que l’on sache comment on l’utilise et comment on met en œuvre cette réconciliation. Ce qui a amené aujourd’hui à concevoir 10 clés qui constituent la trame de ce second livre », relate Lookmann Sawadogo.  

Lire aussi👉Littérature : « Se réconcilier ou périr », la première œuvre de Lookmann Sawadogo

« Burkina Faso, les clés d’une vraie réconciliation : entre vérité, catharsis et renaissance nationale » est un ouvrage de 140 pages, subdivisé en quatre grandes parties.

Dans la première partie, l’auteur essaie de trouver des réponses à ceux qui s’opposent à la réconciliation nationale. Des personnes qui sont en réalité, selon l’auteur, victimes des suppositions négatives et des contre-vérités colportées sur les réseaux sociaux et dans certains médias.

Dans la deuxième partie de l’œuvre, l’auteur évoque la relation qui doit être établie entre la justice classique et la justice transitionnelle dans le processus de réconciliation.

En la matière, l’auteur propose d’hybrider le système judiciaire pour pouvoir prendre en charge toutes les questions qui sont posées.

Dans la troisième partie, Lookmann Sawadogo évoque les enjeux et défis d’une vraie réconciliation. Et d’après lui, une réconciliation pour être vraie doit être une alternative fondée sur une nécessité de survie sociale et nationale. Dans la 4e partie du livre, l’auteur évoque les problématiques liées à la réconciliation. 

Les 10 clés d’une vraie réconciliation au Burkina Faso

  1. Un point de départ

  2. Une stratégie non piégée

  3. Une assurance-survie politique

  4. Un accord économique

  5. Un sauf-conduit des minorités sociologiques

  6. Une place pour Dieu

  7. Une loi de réconciliation nationale,

  8. Un retour solennel de tous les exilés

  9. Une poignée de main Blaise – Roch

  10. Un nouveau contrat social

Source:  Burkina Faso, les clés d’une vraie réconciliation : entre vérité, catharsis et renaissance nationale 

Mélégué Maurice Traoré, présentateur du livre

Selon Mélégué Maurice Traoré qui a présenté l’œuvre, le second ouvrage de Lookmann Sawadogo est certes peu volumineux, mais la densité de la réflexion qui y est menée compense le format.

« Le livre rendra service à tout le monde. Je vous recommande de le lire et de l’exploiter », conseille ce grand amoureux de la lecture.

Du côté de l’auteur, Lookmann Sawadogo, il n’y a pas deux sans trois.

Il promet de publier bientôt un troisième livre qui va raconter comment la réconciliation nationale s’est menée au Burkina Faso. En attendant, « Burkina Faso, les clés d’une vraie réconciliation : entre vérité, catharsis et renaissance nationale », paru aux éditions Plum’Afrik se vend à 7000 FCFA et sera disponible dans les jours à venir dans les librairies. 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page