Mali : Les militaires ivoiriens interpellés seront jugés

Le Gouvernement de la Transition informe l’opinion nationale et internationale que le dimanche 10 juillet 2022, entre 11 heures et 13 heures, deux aéronefs immatriculés ZS-BBI et UR-CTH, en provenance de la République de Côte d’lvoire, transportant quarante-neuf (49) militaires ivoiriens avec leurs armements et munitions de guerre, ainsi que d’autres équipements militaires, ont atterri à l’Aéroport International Président Modibo KEITA Sénou.

La suite après cette publicité

Grâce au professionnalisme des Forces de Défense et de Sécurité maliennes, il a été établi que les quarante-neuf (49) militaires ivoiriens se trouvaient illégalement sur le territoire national du Mali. Par conséquent, ils ont été immédiatement interpellés et leurs armements, munitions et équipements ont été saisis… Lire ici 👇🏿

COMMUNIQUE N034 DU GOUVERNEMENT DU MALI-MILITAIRES IVOIRIENS

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

2 commentaires

  1. Les réseaux sociaux donnent l’opportunité à ce genre de demi lettré pour débiner ses idées saugrenues et farfelues. il ne suffit pas d’être bête pour développer ce genre de connerie, il faut en être un vrai spécimen rare.
    Tu parles d’assistance, mon cher, elle ne l’est que lorsque l’assisté vous la sollicite ou l’accepte.
    Vos autorités, comme toujours, vous racontent des histoires mais toi tu es trop aéré pour le voir.

  2. Le message des putschistes maliens, envoyé aux ivoiriens est très clair : ils ne veulent plus de la présence sur leur territoire, des casques bleus de l’ONU et de leurs enquêteurs, qui empêchent les FAMa et leurs mercenaires russes de massacrer incognito, les populations civiles maliennes !!
    Mais, ces Colonels maliens sont des couards qui n’ont pas eu le courage de dire récemment à la tribune de l’ONU, qu’ils s’opposent au renouvellement du mandat de la MINUSMA !!
    Cette histoire loufoque est pourtant simple à comprendre : les maliens ont accepté que les 2 avions de la société SAS, rapatrient les troupes ivoiriennes et leurs matériels ; mais, ont refusé que des troupes ivoiriennes fraîches, viennent les remplacer !!
    Les autorités maliennes ont aussi refusé que les casques bleus Sénégalais soient relevés !!
    Message reçu donc 5/5 : le ministère ivoirien des affaires étrangères devrait saisir et informer officiellement l’ONU, du retrait des casques bleus ivoiriens du Mali !! Trop, c’est trop !!
    Nous ivoiriens, ne pouvons pas accepter ce genre d’humiliation de la part des putschistes maliens, après avoir perdus des casques bleus dans ce pays !!
    On ne peut pas persister à aider, au prix du sang, un peuple qui refuse notre aide !!
    Et en plus, les autorités maliennes n’ont même pas honte de dire qu’elles vont récupérer le job des militaires ivoiriens auprès de la Société SAS ; que ce sont des soldats maliens qui assureront désormais, la garde des emprises onusiennes à Bamako !! Lol !!
    Chez nous en Côte d’Ivoire, on dit : « Quand quelqu’un laisse, quelqu’un prend » !!
    Si les maliens ne veulent pas de notre aide militaire, retirons nos soldats du Mali et mettons-les à la disposition des autorités Burkinabè, pour combattre les Djihadistes. Demandons l’aide urgente des USA et de l’UE pour une rapide montée en puissance de l’opération Koudanlgou afin de mettre définitivement fin aux massacres de nos frères Burkinabè !!
    À bon entendeur, salut !!
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page