Informatique : 200 jeunes filles seront gracieusement formées par l’association Fille du monde

200 jeunes filles bénéficieront d’une formation en informatique et d’une sensibilisation sur l’usage des réseaux sociaux lors de la 3e édition des « 7 jours de l’informatique de la jeune fille » organisée par l’association Fille du monde, du 18 au 24 juillet 2022 à Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

Sept jours durant, 200 filles seront formées sur l’utilisation du pack office (Word, Powerpoint, Excel, etc.), l’utilisation de l’ordinateur, mais également seront sensibilisées sur l’usage des réseaux sociaux au sein du Lycée Technique national Sangoulé Lamizana de Ouagadougou.

Les filles bénéficiaires de cette formation gratuite en informatique ouverte ce lundi 18 juillet, sont des étudiantes et des élèves ayant le niveau de la troisième. Une formation intensitive et pratique est offerte à ces filles afin de leur faciliter l’usage de l’outil informatique.

« Nous voulons qu’elles sachent faire la part des choses »

L’initiative est portée par  madame Bourgou née Sakinatou Compaoré à travers sa structure « Fille du Monde ». Son engagement est parti du constat fait sur l’usage que font des jeunes filles des réseaux sociaux au détriment de leur avenir, dit-elle « les jeunes filles sont vulnérables et plus exposées ».

Mme Bourgou née Sakinatou Compaoré, présidente de l’association Fille du Monde, promotrice de la formation « Les 7 jours de l’informatique de la jeune fille

Alors, il est temps pour Sakinatou Compaoré de décliner les avantages et les inconvénients liés à l’usage des médias sociaux à ses jeunes sœurs. « Nous voulons qu’elles sachent faire la part des choses, qu’elles connaissent le côté négatif et le coté positif. Là, en allant sur les réseaux sociaux et en publiant les choses, elles sauront à quoi s’en tenir », a-t-elle indiqué.

Kassamba Yacouba, informaticien à la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) assurera la conférence inaugurale et a fait savoir que le combat de Sakinatou Compaoré est partagé par la CIL. A l’entendre, le programme d’activité de la CIL consacre un pan à l’éducation aux numériques.

« Nous allons parler du bon et le mauvais usage des réseaux sociaux. Nous allons donner des exemples en déroulant un contenu attractif qui pourra les amener à utiliser de façon responsable et de façon saine les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux occupent une grande place dans nos quotidiens.

« Notre vie est marquée par les TIC »

 Notre vie est marquée par les TIC (Techniques de l’Information et de la Communication, ndlr), tout ce que nous faisons, nous utilisons les données, la CIL en tant qu’institution garant de la protection des données à caractère personnel ne pouvait pas se mettre en marge de cette grande activité organisée par l’association Fille du monde », a confié Kassamba Yacouba.

Kassamba Yacouba, informaticien à la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) , conférencier

Informaticienne de formation et enseignante en électronique, Sakinatou Compaoré, présidente de l’association Fille du monde, porte le combat de la jeune fille face aux défis du monde électronique.

Même si l’association bénéficie de l’accompagnement de quelques partenaires, elle fait face à une forte demande qui témoigne l’intérêt des jeunes filles à cette formation qu’elle offre gracieusement chaque année.

Akim KY

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page