Visite aux unités combattantes de la Police Nationale : Paul-Henri Sandaogo Damiba sonne la mobilisation et l’union sacrée pour vaincre le terrorisme

(Ouagadougou, 21 juillet 2022)-Le Président du Faso, SEM Paul-Henri Sandaogo DAMIBA a rendu visite, en milieu de matinée du jeudi 21 juillet 2022, aux Unités d’Intervention de la Police Nationale constituées de l’Unité d’Intervention Polyvalente de la Police Nationale (UIP-PN), la Brigade Anti-criminalité (BAC) et la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS).

La suite après cette publicité

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la tournée de sensibilisation, de mobilisation, et d’encouragement initiée par le Chef de l’État auprès des unités combattantes de l’ensemble des Forces de Défense et de Sécurité.

La lutte contre le terrorisme est un combat pour tous. C’est aussi une mission spécifique pour les unités des Forces de Défense et de Sécurité engagées. Une mission dont la réussite nécessite plus de cohésion, d’harmonie et d’engagement patriotique des différentes forces combattantes du pays. C’est la substance du message livré par le Président du Faso au cours de la visite du jour auprès des Unités d’Intervention de la Police Nationale.

Damiba police Nationale

Beaucoup plus largement, l’adresse du Chef de l’État s’est articulée autour de quatre points : l’encouragement et l’invite des personnels des unités d’intervention de la police Nationale à redoubler d’effort, le rappel de la nécessité de prendre de nouvelles mesures adaptées à la donne sécuritaire, le renforcement de la cohésion au sein des Forces de Défense et de Sécurité et l’adoption d’une communication sensible à la situation sécuritaire : « La lutte contre le terrorisme que nous avons commencée doit maintenant être achevée.

C’est pourquoi j’invite toutes les unités engagées dans cette lutte à faire corps et à faire preuve d’un sursaut patriotique pour l’atteinte de cet objectif de paix, de sécurité et de quiétude auxquelles les populations aspirent », a-t-il martelé. Et le Président du Faso de relever : « L’ennemi est, de plus en plus, en difficulté du fait de la montée en puissance de l’armée et de sa réorganisation. Si nous sommes unis et adoptons les comportements appropriés, nous vaincrons », a-t-il insisté.

Damiba police Nationale

Les personnels des Unités d’Intervention de la Police Nationale ont saisi l’occasion pour exprimer leur joie pour cette visite qui les honore et en ont profité pour soumettre quelques doléances au Chef de l’Etat. Les doléances ont essentiellement porté sur le renforcement de leur armement, leur matériel roulant et de surveillance. L’amélioration de la coordination entre les unités ainsi qu’une meilleure prise en charge sanitaire des policiers en mission faisaient également partie de leurs préoccupations.

Sur l’ensemble de ces différents points, SEM Paul-Henri Sandaogo DAMIBA s’est voulu rassurant : « Votre ministre de tutelle, le Colonel-Major Omer BATIONO, ainsi que le Directeur Général de la Police Nationale, le Contrôleur Général de Police Roger OUÉDRAOGO m’ont rassuré que l’ensemble de ces questions sont en cours de traitement tant sur le plan organisationnel avec le COTN que sur le plan matériel avec les acquisitions en cours ».

Le Président du Faso a clos son message en invitant les organisations syndicales de la Police Nationale à accompagner les efforts du gouvernement dans la lutte contre l’hydre terroriste par une activité syndicale à minima.

Source : Direction de la Communication et des Relations Presses / MATDS 

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Pourquoi il n’est pas passé à la gendarmerie?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page