Burkina : L’ONG Urgences panafricanistes annule son ultimatum pour le départ de l’ambassadeur de la France

Ceci est la déclaration liminaire de la conférence de presse de Urgences Panafricaniste tenue ce vendredi 22 juillet 2022 à Koudougou.

Bonjour frères et sœurs de la presse, bienvenue à cette énième conférence de presse organisée par l’ONG Urgences Panafricanistes.

La suite après cette publicité

La montée en puissance des populations africaines pour la quête de leur souveraineté depuis un certain moment a poussé la France à de nouvelles stratégies désespérées depuis son sommet France-Afrique avec une société civile présélectionnée à son ordre pour la préservation de son précaré qu’il est en train de perdre.

Lire également 👉L’urgence panafricaniste section Burkina exige de la France des excuses publiques

Suite à cela nous avons constaté que l’ambassadeur de France dans notre pays a commencé depuis un certain moment à s’ingérer de façon plus malsaine que d’habitude et malgré le fait que certaines composantes de la société civile l’ont rappelé à l’ordre plusieurs fois, cela n’a pas suffi jusqu’à ce jour du 14 juillet où il nous a étalé son manque de respect profond en traitant la jeunesse éveillée d »’idiot utile ».

Par conséquent, notre ultimatum de manifestation devant l’ambassade de France le 23 juillet pour réclamer le départ du subordonné de la France néocoloniale, Luc Hallade, s’il ne reculait pas sur son impolitesse diplomatique qui a commencé depuis son arrivée au Burkina et qui sait concrétisé le 14 juillet, insultant la jeunesse éveillée de « idiots utiles ». Nous avons constaté une sortie hypocrite pour se rattraper.

Nous annulons donc le sit-in devant l’ambassade de France prévu le samedi 23 juin et appelons nos militants, nos sympathisants, nos structures sœurs à se tenir prêts pour une série d’actions en synergie qui seront communiqués pour des actions au niveau national et beaucoup plus amplifié pour le départ de ses entités néocoloniales Françaises de tout genre mais pas uniquement d’un simple représentant irrespectueux.

Vouloir infantiliser notre noble lutte de libération en nous accusant de propagande non-fondée, les preuves ne manquent pas, votre terrorisme économique à travers vos filiales comme Bolloré ne passera pas, dans notre pays, votre terrorisme culturel à travers vos médias du Quai d’Orsay, l’implantation votre branche militaire appelée Barkhane dans sa réorganisation dans le sahel ne sera pas dans notre pays…

L’Afrique libre ou la mort

BUREAUNATIONAL

Guissou Pingwende Boris

Responsable de urgences panafricanistes

Écouter l’article
publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page