Hugues Fabrice Zango chez le Mogho Naaba : La médaille d’or en 2024, le prochain défi de l’athlète

Le désormais vice-champion du monde de triple saut, Hugues Fabrice Zango, accompagné d’une autre délégation d’athlètes burkinabè, dont la championne Safoura Compaoré et Petit Pima sont passés présenter leur moisson à l’empereur des Mossé de Ouagadougou, le Mogho Naaba Baongho, ce vendredi 29 juillet 2022. Il a également été question de recueillir des bénédictions auprès de celui-ci pour pouvoir affronter les défis à venir.

La suite après cette publicité

Avec un saut de 17,55m, le Burkinabè Hugues Fabrice Zango remportait, le dimanche 24 juillet 2022, la première  médaille d’argent de l’Afrique aux championnats du monde aux USA. Ce vendredi 29 juillet 2022, cette médaille a été présentée à sa majesté le Mogho Naaba afin de recueillir ses bénédictions pour les échéances à venir.

« Il y a trois ans de cela nous étions présent ici avec la médaille de bronze. Aujourd’hui nous sommes là pour présenter une médaille d’argent. Nous sommes donc venus implorer les bénédictions de sa majesté pour pouvoir aller plus loin dans les échéances à venir et pouvoir revenir ici encore avec la médaille d’or », a déclaré le désormais vice-champion du monde de triple saut.

A l’occasion, le Mogho Naaba a, en guise de reconnaissance remis des présents symboliques, l’un d’eux, une statue sur laquelle est gravée une médaille en Or. Un message fort, selon Hugues  Zango car cela est un appel à plus de persévérance pour le retour de cette médaille tant détenue par le portugais Pedro Pablo Pichardo.

« Vous savez moi je mène un double projet sport et étude. C’est comme si je faisais du 50 50. Et là, je suis en dernière année de thèse de doctorat. Elle finit en 2022. Donc je serai à 100%, complètement focus pour aller affronter Pedro Pablo Pichardo. Si je n’ai pas de péripéties d’ici là, je devrais être capable d’aller remporter la médaille d’or en 2024 », a promis Hugues Zango.

Pour cette visite, Fabrice Zango était accompagné de nos champions en Bodybuilding, Safoura Compaoré et Petit Pima. Le dernier champion cité a d’ailleurs remis en guise de reconnaissance sa médaille à l’empereur des Mossi. Ils ont également recueilli des bénédictions pour leurs compétions de bodybuilding qui se dérouleront le 27 septembre 2022 au Bénin.

Abdoul Gani BARRY 

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page