Jeux de dame : Marc Aboubacar Thieba, nouveau champion du Burkina Faso

Marc Aboubacar Thieba dit gaucher a remporté le titre de champion du Burkina Faso de jeu de dame le lundi 15 août 2022. Il a dominé son challenger Maxime Ilboudo lors d’un dernier match décisif.

La suite après cette publicité
Marc Aboubacar Thieba, nouveau champion aura un accompagnement de 50 mille francs CFA par mois.

Cette saison, le challenge au championnat national de jeu de dame opposait deux joueurs redoutables. D’un côté Marc Aboubacar Thiéba dit gaucher. Ses qualités, sa rapidité de lecture. En plus Thieba est aussi capable de sortir des combinaisons difficiles à lire pour son adversaire.

En face, Maxime Ilboudo. Patient dans le jeu, il est aussi capable de prévoir d’avance les coups de son adversaire et même l’issue de la rencontre. Laissé seuls dans une salle, les deux athlètes se sont torturés les méninges pendant près de 3 heures. Les autres joueurs derrière une baie vitrée commentent les performances et les stratégies avancées par les deux joueurs.

La tension monte

Soudain, l’un d’entre eux s’exclament : « c’est fini. Marc a gagné. Le coup qu’il a placé, Maxime ne peut plus rien revenir ». Les autres acquiescent. Mais, d’une tactique dont il a lui seul le secret, Maxime réussit à revenir dans le match.

Car, il a besoin juste d’un match nul pour remporter le titre de champion. Après un nul au premier tour et une défaite au deuxième, Marc Aboubacar Thieba doit à tout prix s’imposer. C’est ainsi, qu’il se met dans la peau de Maxime : la patience et s’impose pour la première fois. Il est acclamé par les autres joueurs. « Oui. Il le mérite. Il aurait dû être champion depuis longtemps », affirment certains.

Abdoul Rahim Soré dit dame Naba espère revenir conquérir son titre.

« C’était très difficile. C’est à la dernière minute que j’ai gagné. J’ai été premier et je devais gagner à tout prix. C’est le travail, ce sont des exercices. Mon adversaire n’a pas démérité », indique Marc Aboubacar Thieba. Il succède à Dah Sansan champion lors de l’édition précédente.

Le retour de dame Naba

Dans la catégorie honneur, la deuxième division, le titre est revenu à Abdoul Rahim Soré dit Dame Naba (le roi du dame), champion en 2016. Ce dernier avait pris du recul de toute compétition. Il a donc été relégué en deuxième division.

Il espère reprendre son titre en 2023. Il devance Djieja Bako dans sa catégorie. Au niveau de la série excellence Mahamadi Yigo remporte le titre de champion cette année. Après 13 jours de compétition, le président de la Fédération burkinabè  de jeu de dame Abdoulaye Ouédraogo juge la compétition relevée.

« Les jeux se sont bien déroulés. Les joueurs se sont battus. On a détecté de nouveaux talents. Je suis satisfait du niveau mais on ne peut pas se contenter de ça. On va continuer à améliorer et motiver nos joueurs », a analysé Abdoulaye Ouédraogo. Le champion en titre bénéficiera chaque année de la somme de 50 mille francs CFA. Le directeur général des loisirs Vohoun Tamini a représenté le ministre des sports à ce championnat.

Il s’est dit aussi satisfait du niveau de la compétition. « Le niveau était relevé. Nous sommes convaincus que nos représentant aux compétitions internationales vont concourir à faire rayonner notre pays », a salué Tamini. Après le championnat, la fédération veut se tourner désormais vers les compétitions internationales.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page