Attaque contre des véhicules appartenant à la mine de Boungou : Six civils tués et deux blessés (Armée)

Dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 août 2022, des véhicules appartenant à la mine de Boungou ont été les cibles d’une attaque terroriste à hauteur de la localité de Nadiabonli (Province de la Tapoa, région de l’est).

La suite après cette publicité

Ces véhicules, au nombre de cinq (05), avaient quitté le site de la mine avec d’autres véhicules de dépannage pour porter assistance à un convoi de ravitaillement dont plusieurs véhicules étaient embourbés depuis plusieurs jours.

A l’issue du dépannage et dans la réorganisation du convoi pour la poursuite de la mission, les 05 véhicules, pour des raisons qui restent à être déterminées, sont restées en retrait du convoi, hors du dispositif de sécurité mis en place par l’unité militaire qui assurait l’escorte.

Ces circonstances ont malheureusement favorisé l’attaque contre cet élément isolé du convoi. Au bilan on enregistre six (06) civils décédés et 02 autres blessés.

L’unité en charge de l’escorte s’est rapidement réorganisée pour évacuer les victimes. Les blessés ont été évacués par air et pris en charge.

Le Chef d’État-Major Général des Armées présente ses condoléances aux proches des civils tués et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il rappelle à l’ensemble des populations l’importance de respecter les consignes de sécurité et de coordination, surtout dans les zones à forts défis sécuritaires.

Lire aussi : Les véhicules attaqués n’appartiennent pas à la mine 

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page