Taekwondo chez les plus jeunes au Burkina : La première édition de «OPEN PERSEVERANCE» lancée

La première édition de « OPEN PERSEVERANCE», qui est une  compétition de taekwondo vacances des plus jeunes initiée par un regroupement de clubs de taekwondo de la ville de Ouagadougou a débuté, ce samedi 10 septembre 2022. Cette compétition qui se veut un cadre saint pour l’épanouissement des pratiquants des arts du taekwondo se tient du 10 au 11 septembre 2022, au sein du lycée Bogododo de Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

Soucieux de la pérennisation de l’art martial, taekwondo, un regroupement de clubs de cet art  a lancé un cadre d’expression de talent des plus jeunes pratiquants de ce sport dénommé « OPEN PERSEVERANCE». 

Débutée ce samedi 10 septembre 2022, la première édition de cette compétition vacancière, se tient pour deux jours. Selon le représentant du président du comité d’organisation Issouf Paré, elle va regrouper plus de 80 jeunes issus de la catégorie benjamine, minime, cadette et junior.

A l’écouter, l’idée c’est de créer un cadre d’expression pour les jeunes talents du taekwondo afin de leur permettre tant de s’améliorer sur le plan des combats que de s’occuper courant ces temps libres des vacances.

« Si vous pratiquez l’art, et que vous n’avez pas de cadre d’expression pour pouvoir apprendre et s’améliorer avec les autres, ça devient difficile de progresser. Donc nous avons créé ce cadre pour permettre aux enfants de pouvoir s’épanouir d’abord  mais de pouvoir s’améliorer sur le plan des combats », a-t-il dit.

A  cette première édition, plus d’une dizaine de clubs venus de Bobo-Dioulasso, de Ouagadougou, et de Pô prennent part. Les organisateurs se disent déjà satisfaits de cet engouement derrière l’idée et espèrent viser plus haut dans les éditions à venir. Il faut dire que cette première journée est dédiée aux phases éliminatoires et la journée du dimanche 11 septembre 2022, dans les mêmes locaux est prévue l’apothéose de l’édition.

En rappel, la compétition est l’œuvre d’un regroupement de « grands clubs » qui a connu de grands  champions notamment Fayçal Sawadogo de Galactique Taekwondo Club qui a pris part aux jeux olympiques derniers.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page