Conduite de la Transition : Les Nations unies notent une amélioration

publicite

(New York, 24 septembre 2022, GMT-4). Le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, a reçu en audience, ce samedi dans la matinée, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mahamat Saleh ANNADIF.

La suite après cette publicité

Selon M. ANNADIF, « depuis un certain temps les choses se sont accélérées dans le sens positif au Burkina », ce qui donne plus de visibilité en ce qui concerne la Transition.
« Un délai a été convenu avec la CEDEAO, un médiateur est en train de faire son travail ; et sur le terrain également les choses commencent à s’améliorer et donc nous sommes venus d’abord encourager le Chef de l’Etat pour la façon dont il gère le pays », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel.

Au-delà des encouragements, Mahamat Saleh ANNADIF a soutenu que les Nations unies sont toujours aux côtés du Burkina Faso dans la conduite de la Transition.

Le Représentant spécial dit donc être optimiste que les choses vont aller dans le bon sens, et disponible pour accompagner le Chef de l’Etat dans la dynamique enclenchée.

Dans les jours à venir, la feuille de route doit sortir selon Mahamat Saleh ANNADIF et « il faut également prévoir une rencontre de nos partenaires pour aider le Burkina, chercher les financements pour l’accompagner ».

Après cette rencontre avec le Président DAMIBA, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies entend commencer le plaidoyer auprès des partenaires.

Source : Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page