Hôpital Yalgado Ouédraogo : Des natifs de septembre portent secours aux enfants souffrant du cancer

publicite

Des natifs du mois de septembre organisés en groupe ont fait parler leur cœur en faveur des enfants souffrant de cancer. Ce samedi 24 septembre 2022, ils ont fait un don de produits divers au service d’oncologie pédiatrique de l’hôpital Yalgado Ouédraogo à Ouagadougou au profit des enfants souffrant du cancer.

La suite après cette publicité

« On essaie, courant le mois de septembre, de contribuer à soulager des maux de notre société », a indiqué Fleur Mireille Tapsoba, porte-parole des natifs de septembre, à l’issue de la cérémonie de don qu’ils ont organisée. Trois groupes de ces natifs de septembre se sont coalisés pour faire un don aux enfants atteints du cancer à l’hôpital Yalgado.

Ces natifs du mois de septembre ont choisi  d’impacter, courant leur mois anniversaire, la société avec des actions et activités diverses. « L’année dernière, on a apporté notre soutien aux dialysés de l’hôpital Yalgado. Cette année, on a pensé aux petits enfants qui souffrent du cancer. L’objectif c’est de contribuer à soulager des maux de notre société », a expliqué Fleur Mireille Tapsoba.

Le don est composé de médicaments divers, de fournitures au profit de l’école de la pédiatrie et une somme d’argent pour contribuer à la prise en charge des malades qui n’ont pas les moyens de se soigner.

Au total, ces natifs du mois de septembre ont pu mobiliser plus de 400 mille francs CFA pour soulager les enfants souffrant du cancer à l’hôpital Yalgado Ouédraogo.

Le Professeur Fla  Koueta, chef du département pédiatrie de l’hôpital Yalgado Ouédraogo, a salué à sa juste valeur le don. « C’est une liste de médicaments que je vois utile pour la prise en charge des enfants cancéreux. Malgré que nous ayons quelques dons de certaines ONG, cela ne peut pas tout couvrir. Ce geste va donc certainement venir combler un manque et améliorer la prise en charge de ces enfants cancéreux », s’est-il réjoui.

Professeur Fla  Koueta, chef de département pédiatrie de l’hôpital Yalgado Ouédraogo

En outre, la porte-parole du groupe des natifs de septembre a lancé un appel à tous les natifs de septembre afin qu’ils viennent participer à cette œuvre sociale qui permet de « soulager des gens ». « Aujourd’hui, c’est le social qui compte chez les natifs de septembre. Si 100 francs peut soulager quelqu’un je ne vois vraiment pas le sens de laisser des enfants (dans le besoin, NDLR) et fêter son anniversaire à coût de centaines de mille », a-t-elle interrogé pour terminer.

Hamadou OUEDRAOGO

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page