Tribune | « Situation nationale : S’unir au-delà de nos différences ou périr »

Ceci est une déclaration de Cédric OUEDRAOGO, Président du Mouvement Citoyen de la Diaspora Burkinabè, sur l’actualité nationale.

publicite

Le Burkina Faso depuis plus de 7 ans est confronté à une grave crise sécuritaire sans précédent. Cette gangrène avec son corollaire de désastres a fortement ébranlée les fondements de notre société et de notre vivre ensemble. Cette catastrophe est venue exacerber les rancœurs entre Burkinabè nés de l’histoire tumultueuse de notre pays sur plusieurs générations.

La suite après cette publicité

Aujourd’hui, plus que jamais, l’existence de notre pays est en danger. Face au déluge en gestation, nous nous devons de transcender nos meurtrissures et nos égos pour aller à la l’unité à travers la cohésion nationale et la réconciliation des filles et des fils.

Malgré les difficultés, il sied de saluer les efforts de tous les Burkinabè qui se battent jours et nuits pour une réconciliation véritable entre Burkinabè.

C’est ici l’occasion de saluer particulièrement le travail inlassable entrepris depuis plusieurs années par Me Hermann Yaméogo à travers l’UNDD pour amener les Burkinabè à se parler et à se réconcilier dans l’intérêt supérieur du pays.

Certes, le chemin reste parsemé de beaucoup d’embûches. Cependant ne dit t’on pas que l’eau qui tombe progressivement sur la roche fini par la briser.

Nous lançons de ce fait un appel à l’ensemble des Burkinabè à se donner la main afin de sauver le pays.

Cédric OUEDRAOGO

Président du Mouvement Citoyen de la Diaspora Burkinabè

Écouter l’article
publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page