11e conférence annuelle de la DGI : Des recommandations et des résolutions marquent la fin

Après 48h de travaux, la 11e conférence annuelle de la direction générale des impôts a livré ses conclusions ce vendredi 25 novembre 2022 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Les 24 et 25 novembre 2022, a eu lieu à Ouagadougou la 11e conférence annuelle de la direction générale des impôts. Cette année, c’est autour du thème « la problématique de la mise en place du cadastre au Burkina Faso : état des lieux et perspectives » que les travaux des participants se sont articulés.

Lire aussi 👉11e conférence annuelle de la DGI : Le cadastre au cœur des échanges

Les échanges qui ont été menés en atelier durant les travaux, ont permis aux participants d’aboutir à des recommandations et des résolutions qui ont été restitués en séance plénière sous la présidence de la directrice générale adjointe des impôts et présidente du comité d’organisation, Talato Eliane Guiguimde.

Cinq recommandations et cinq résolutions ont été prises lors de cette importante conférence annuelle, selon le rapport général.

les participants
les participants

Les participants à la 11e conférence annuelle de la DGI, recommandent au gouvernement d’accompagner la DGI pour la mise en place d’un cadastre performant et pérenne au service de la sécurisation foncière et de la mobilisation des ressources fiscales. Aussi, ils recommandent la création des emplois du cadastre dans la famille d’emploi « administration fiscale » lors de la prochaine relecture du RIME.

En plus des recommandations qui ont été formulées, les participants ont pris la résolution de confier la conduite des projets informatiques à la direction de l’informatique en vue de réussir efficacement la digitalisation des procédures de la DGI en général et la chaine foncière en particulier. Ils ont également décidé de faire un plaidoyer pour la création d’un réseau de parlementaires, de journalistes et de leaders d’opinion sur les questions cadastrales et foncières afin que celles-ci aient un plus grand portage politique.

Par rapport à la dernière résolution, Noufou Ouédraogo, directeur du cadastre a expliqué que « c’est un domaine très important où il faut beaucoup de communication parce que le foncier peut être une bombe et si on communique mal et cela peut nous revenir à la figure. C’est pour cela nous avons pris cette résolution à la direction générale des impôts pour favoriser la mise en place de ce réseau de journalistes et parlementaires sur la question du foncier et du cadastre ».

Noufou Ouédraogo, directeur du cadastre
Noufou Ouédraogo, directeur du cadastre

Le ministère de l’économie, des finances et de la prospective a exhorté les participants à respecter les résolutions qui ont été prises à l’issue des échanges. Il a par ailleurs assuré qu’a son niveau, les résultats auxquels les participants sont parvenus, seront examinés avec la plus grande attention.

Flora KARAMBIRI 

Burkina 24 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page