Contribution à la lutte contre le terrorisme : Des acteurs de l’économie informelle donnent leur sang

Le conseil national de l’économie informelle a procédé au lancement d’un plan d’actions de lutte contre le VIH/Sida auprès des travailleurs du secteur informel de la région du Centre. A cet effet, un don de sang a été organisé ce mardi 29 novembre 2022 à Ouagadougou pour soutenir la lutte contre le terrorisme. 

La suite après cette publicité

Le Conseil national de l’économie informelle en collaboration avec Secrétariat permanent du conseil national de lutte contre le sida a procédé au lancement d’un plan d’action de lutte le contre cette maladie.

lancement d’un plan d’actions de lutte contre le VIH/Sida auprès des travailleurs du secteur informel de la région du Centre

Salifou Nikiéma, président de l’économie informelle, a expliqué que le plan d’actions vise à sensibiliser les membres sur les maladies sexuellement transmissibles.

« Nos acteurs bougent beaucoup sur le territoire national et néglige l’existence du SIDA. Nous voulons sensibiliser nos membres pour leur rappeler que cette maladie est toujours une réalité dans notre pays », a-t-il indiqué.

Lire également 👉Le « roc » Donatien Nagalo cède, les acteurs informels du centre prennent acte !

En marge du lancement du plan d’actions, les membres du conseil de l’économie informelle ont organisé un don de sang.

 « Notre pays est en guerre. Nos forces de défense et de sécurité ont besoin de soutien. En plus de s’enrôler, c’est notre manière de contribuer pour la lutte contre le terrorisme en donnant le sang », a-t-il relevé. A l’écouter, environ 200 poches de sang sont attendus à l’issue de cette opération.

Salif Ilboudo donneur de sang du jour

Egalement, Salif Ilboudo, acteur de l’économie informelle et donneur de sang du jour, a souligné que  tout le monde doit donner son sang. « Il y a beaucoup de malades qui ont besoin de sang, si chacun de nous se mobilisait pour donner son sang on peut sauver des milliers de gens qui sont dans le besoin », a-t-il souligné.

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. I suspect when blood is given it is tested for HIV to ascertain there is little chance of spreading HIV moreso by blood transfusion.
    As we all know as ongoing war become more violent there will be greater need for blood. It is good to be prepared. That preparation have limited likelihood of some chaos. I hope we continue to have great success with blood.
    We know HIV is spreaded by way of individuals not caring enough to manage their sexual activities in safe way. This is cause I still advocate stiff punishment for those found passing HIV on to others. Lesser punishment would be to sentence them to live in HIV community unto cure is found plus marketed for HIV .
    Henry Author Price Jr aka Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page