Santé communautaire : « Mhealth-Burkina », la digitalisation de la santé pour une prise en charge plus efficiente

Le ministre de la santé et de l’hygiène publique Dr Robert Lucien Kargougou a procédé au lancement de la phase pilote des activités du Mhealth-Burkina. Le projet Mhealth-Burkina prévu démarrer dans deux districts sanitaires dont celui de Boromo a été possible grâce à l’appui du ministère de la transition digitale, des postes et des communications électroniques. L’effectivité a été donnée dans le district sanitaire de la commune Kombissiri ce 29 novembre 2022.  

La suite après cette publicité

Conscient de la potentialité que pourrait offrir le domaine de la santé fusionné à celui du numérique, le gouvernement du Burkina Faso a mis en place le Mhealth- Burkina, un logiciel de santé numérique pour améliorer la santé de la population par la digitalisation. C’est un projet d’utilisation du téléphone par les agents de santé à base communautaire pour la collecte et la transmission des données de la prise en charge intégrée des maladies.

« Aujourd’hui plus que jamais, la santé communautaire constitue la priorité majeure du système de santé avec tous les défis sécuritaires et humanitaires que nous connaissons. Nous avons des zones dans lesquelles les agents de santé ne peuvent pas arriver et ce sont des agents de santé à base communautaire qui assurent l’offre de soins. Donc il était important pour nous de digitaliser leurs activités à travers cet outil Mhealth- Burkina et qui permet de collecter toutes les activités que ces agents de santé à base communautaire réalisent au quotidien », a-t-il argué.

Le ministre de la santé et de l'hygiène publique Docteur Robert Lucien Kargougou
Le ministre de la santé et de l’hygiène publique Docteur Robert Lucien Kargougou

15 modules dans le logiciel Mhealth-Burkina

A en croire Dr Robert Lucien Kargougou, le lancement de la phase pilote marquera le début de l’opérationnalisation effective de la digitalisation des activités des agents de santé à base communautaire (ASBC). Il a d’ailleurs ajouté que ce sont une quinzaine de modules qui sont intégrés dans le logiciel de santé Mhealth-Burkina. Ce qui permettra aux agents de santé communautaire de faire remonter leurs données de façon instantanée.

« Les modules de prestations sont : la prise en charge des enfants de moins de 5 ans en communauté ; La gestion des intrants en communauté ; Le groupe d’apprentissage et de suivi des pratiques d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (GASPA); Le suivi de la grossesse en communauté ; Les causeries éducatives en Communauté ; Les visites à domicile ; Les soins du nouveau-né en communauté… », a détaillé le ministre de la santé.

Une plateforme du dossier patient informatisé en perspective

La population de Kombissiri assistant au lancement du logiciel Mhealth-Burkina
La population de Kombissiri assistant au lancement du logiciel Mhealth-Burkina

Tout comme la mise en œuvre de l’application Mhealth-Burkina, Dr Robert Lucien Kargougou a émis le souhait d’un nouvel accompagnement du ministère de la transition digitale, des postes et des communications électroniques et de ses différents partenaires techniques et financiers pour la réalisation de la plateforme du dossier patient informatisé au niveau des formations sanitaires, du  CSPS, au centre de formation hospitalier pour un consortium des soins à partir des prestations des ASBC.

« Ce consortium permettra de suivre le parcours des soins à travers la mise en place d’une interopérabilité avec la plateforme actuelle des ASBC », a-t-il soumis comme doléance. Mais pour l’heure, le ministre Robert Lucien Kargougou dit s’atteler à un démarrage rapide du Mhealth-Burkina à l’échelle du pays pour plus d’impact.

Aminata Catherine SANOU

Burkina 24 

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page