Perturbations des activités pédagogiques : Le MENAPLN met en garde les fauteurs de troubles

Depuis le début du mois de décembre, le Ministère de l’éducation nationale et de la promotion des langues nationales constate des perturbations de l’ordre public en général et en particulier des activités pédagogiques dans les établissements d’enseignement post-primaire et secondaire de la ville de Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Ces perturbations, provoquées par des groupuscules de manifestants incontrôlés, motorisés dont certains cagoulés, prennent souvent un caractère violent avec usage d’armes blanches, de gaz nocifs. Elles ont pour conséquences non seulement les interruptions des activités pédagogiques mais elles mettent également en péril l’intégrité physique des personnels de l’éducation, des élèves et des usagers de la circulation.

Le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales condamne fermement de tels agissements, encourage les élèves consciencieux à se démarquer de ces mouvements de perturbation des activités scolaires et met en garde les fauteurs de troubles.

En tout état de cause, il prendra toutes les mesures nécessaires, pour que tout contrevenant réponde de ses actes conformément aux lois en vigueur.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page