Yirgou : Le CFOP participera à la marche du 12 janvier

Posté par - 10 janvier 2019

Le Cadre de concertation du Chef de file de l’Opposition politique (CFOP) a donné quitus à ses partis membres, ses militants et l’ensemble des citoyens à participer à la marche-meeting organisée par le Collectif contre l’impunité et les stigmatisations (CISC) le samedi 12 janvier 2019 à Ouagadougou et à Dori, suite aux événements de Yirgou.

L’Opposition demande une liberté provisoire pour Lopez

Posté par - 18 décembre 2018

Le Chef de file de l’opposition politique s’est prononcé le mardi 18 décembre 2018 sur « la détention prolongée » de Safiatou Lopez, présidente du Cadre de concertation national des organisations de la société civile (CCNOSC). « Depuis le début de cette affaire, l’Opposition avait dénoncé les conditions d’arrestation de cette leader de la société civile, embastillée juste

Sécurité et défense: Ces ministères «ne devraient pas être occupés par des copains politiques»

Posté par - 23 octobre 2018

L’opposition politique qui accuse le pouvoir de « déstabilisation » des mairies qu’elle dirige ne démord pas et continue de réclamer le limogeage « pur et simple » des ministres de la défense et de la sécurité. Au menu du rendez-vous des mardis au Chef de file de l’opposition politique (CFOP) ce 23 octobre 2018, l’attaque de la brigade

Zéphirin Diabré : Quand l’opposition «se met debout, le gouvernement court »

Posté par - 29 septembre 2018

Le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) était dans les rues de la capitale burkinabè ce samedi 29 septembre 2018 dans le cadre d’une marche meeting de « contestation contre la gouvernance du MPP et de ses alliés » et pour faire preuve de l’« union sacrée avant tout autour des forces de défense et de sécurité »

Marche du 29 septembre : L’opposition invite les manifestants à « envoyer des signaux de soutien indéfectible » aux Forces armées

Posté par - 27 septembre 2018

Après avoir obtenu l’autorisation de manifester, et l’accompagnement des forces de l’ordre pour « une manifestation légale, pacifique et sécurisée », le Chef de file de l’opposition politique a dévoilé ce jeudi 27 septembre 2018 l’itinéraire de la marche meeting à laquelle des citoyens et des leaders d’opinion et une cinquantaine d’Organisations de la société civile regroupées

Burkina : « Depuis que la marche est annoncée, nous constatons qu’il y a des choses qui bougent »

Posté par - 20 septembre 2018

Constatant la dégradation de jour en jour des conditions de la femme et de l’enfant burkinabè, les femmes de l’opposition  invitent la gente féminine à « sortir massivement » le 29 septembre 2018 pour « faire prendre conscience de la situation » du pays à la majorité présidentielle qui est « en panne d’initiative ». L’avortement et le cas emblématique de

Burkina: L’Opposition récolte des fonds pour galvaniser l’armée

Posté par - 15 septembre 2018

Après l’occasion manquée de 2015, le « parti du lion » affûte ses griffes en vue de la conquête du pouvoir en 2020. A l’occasion d’une Session ordinaire ce samedi 15 septembre 2018, le « roi de la jungle » a réuni ses ambassadeurs, leaders provinciaux, militants et sympathisants sous un « baobab de culte », le Centre Cardinal Paul Zoungrana

Simon Compaoré : « Nous tenons bon »

Posté par - 14 septembre 2018

Les vacances sont terminées au Mouvement du peuple pour le Progrès (MPP). Les militants et sympathisants du parti au pouvoir sont de nouveau sur le chemin de l’école politique. La rentrée 2018 du MPP a été lancée ce vendredi 14 septembre 2018 au siège du parti à Ouagadougou. La conférence de presse animée par les

Vote de la diaspora : « Une fraude électronique se prépare »

Posté par - 11 août 2018

La révision du Code électoral s’apparente à une pilule très dure à avaler pour l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Le parti rejette ce Code, estimant que la majorité présidentielle est en train de « multiplier les pièges » dans le but d’empêcher les Burkinabè de l’extérieur de pouvoir voter en 2020. Des membres de

« Victoire éclatante en 2020 » : L’UPC s’y attèle

Posté par - 22 juillet 2018

« Initier, négocier et conclure sans délai des partenariats et alliances » « pour une victoire éclatante en 2020 », c’est ce qu’attendent les congressistes de l’instance dirigeante renouvelée de l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Et la stratégie semble déjà fonctionner.   L’ombre de l’« acte de haute trahison » des treize députés a plané sur le

Sakandé chez Diabré : Retrouvailles entre étudiant et professeur

Posté par - 17 avril 2018

Le Président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, a rendu une visite de courtoisie au Chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré, ce mardi 17 avril 2018. Les deux hommes ont échangé sur des questions nationales. Alassane Sakandé dit avoir également demandé conseils et bénédictions auprès de son « aîné » qui fut l’un de

Zéphirin Diabré : «Le MPP gère mal le Burkina Faso »

Posté par - 29 avril 2017

Après le mémorandum du Chef de file de l’opposition politique (CFOP) décrivant un bilan jugé « très lamentable » et qui « reflétait bien le sentiment de grande déception qui anime encore les jeunes, les femmes et les hommes burkinabè », l’opposition est passée à une étape supérieure en organisant ce samedi 29 avril 2017 un meeting dit de

Communiqué de presse conjoint du CFOP et de la CODER


Posté par - 5 avril 2017

Une délégation de la CODER, conduite par son Président, Maître Gilbert  Noël OUEDRAOGO, a rencontré à sa demande, le Chef de file de l’opposition au siège du CFOP le lundi 03 Avril 2017. Le Chef de file de l’Opposition était accompagné de plusieurs  responsables de partis politiques membres du cadre de concertation du CFOP. Lors

Burkina : « Une majorité alternative de vrai changement » était envisagée révèle Zéphirin Diabré

Posté par - 7 février 2017

Lors d’une conférence de presse ce mardi 7 février 2017, le chef de file de l’opposition politique a battu en brèche la thèse de la cohabitation « contre-nature » brandit par Me Bénéwendé Sankara, le président de l’UNIRS/PS  et vice-président de l’Assemblée nationale, pour ne pas être resté dans l’opposition avec le CDP. Zéphirin Diabré a révélé  que

Burkina : 2016 a été « une année perdue et gâchée », déplore l’opposition

Posté par - 7 février 2017

L’appréciation de la première année de gestion du pouvoir du Président Roch Kaboré par le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) est tombée ce mardi 07 février 2017. 2016 est « une année de perdue pour le Burkina Faso ». C’est la conclusion tirée par l’opposition et c’est en même temps le titre du mémorandum de

Burkina : Une procédure pour lever l’immunité d’un député du CDP

Posté par - 24 novembre 2016

Les partis membres de l’Opposition politique burkinabè regroupés au sein du Chef de file de l’opposition politique (CFOP) ont tenu une réunion ordinaire le mardi 22 novembre 2016. Présidée par le Chef de File de l’Opposition, Zéphirin Diabré, les participants ont accueilli les partis politiques nouvellement affiliés au CFOP et des échanges ont eu lieu

Burkina : L’opposition et l’écueil de la division

Posté par - 10 octobre 2016

La tare congénitale des opposants en Afrique, c’est leur irrépressible incapacité à parler le même langage. Et cela, quelle que soit la force de leur adversaire commun. Les choses ont commencé à changer depuis ces dernières années, y compris au Burkina. Pour la première fois depuis le début de règne de Blaise Compaoré,  des hommes

Le Faso Autrement au CFOP : Son député qui soutient la majorité présidentielle réagit

Posté par - 14 août 2016

Baoui Nama, membre du groupe parlementaire Burkindlim a été élu lors des élections législatives de novembre 2015 sous la bannière de Le Faso Autrement dirigé par Ablassé Ouédrago. Tout récemment, lors d’une conférence de presse, ce dernier a annoncé que son parti déposait désormais ses bagages au Chef de file de l’opposition politique burkinabè (CFOP). Le

Simon Compaoré à Ablassé Ouédraogo : « Si j’étais dans ce cas, walayi, j’allais me cacher pendant un certain temps »

Posté par - 8 août 2016

Le 4 août 2016, le Président de « Le Faso Autrement », Ablassé Ouédraogo annonçait que son parti rejoignait désormais le camp des opposants regroupés au sein du Chef de file de l’opposition politique au Burkina (CFOP). Le 2e vice-président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Simon Compaoré, est revenu sur le sujet le lundi 8 août

Contre la nomination de Lassané Savadogo : Le CFOP ne lâche pas du lest

Posté par - 25 mai 2016

Présidée par le Chef de File de l’Opposition, Zéphirin Diabré, l’Opposition politique burkinabè (CFOP) a tenu le mardi 24 mai 2016 une réunion à Ouagadougou. Celle-ci a porté sur le bilan des élections municipales et la situation nationale, notamment la nomination de Lassané Savadogo au poste de directeur général de la Caisse nationale de sécurité

Conquête des mairies : La stratégie de l’opposition

Posté par - 24 mai 2016

Les élections municipales du 22 mai 2016 n’ont pas encore révélé officiellement leurs résultats. Mais dans les états-majors des partis politiques, les calculs, les projections et les démarches sont déjà enclenchés pour la formation des conseils municipaux. Au Chef de file de l’opposition politique, une directive a été concoctée à l’endroit des conseillers municipaux élus

CNSS : Le CFOP s’offusque de la nomination du nouveau directeur général

Posté par - 17 mai 2016

Ceci est une déclaration du Chef de file de l’opposition politique burkinabè (CFOP) suite à la nomination de Lassané Sawadogo, ancien ministre de la Fonction publique et actuellement député MPP de la province du Zondoma, au poste de Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). C’est avec stupeur que l’opposition politique, comme

Bassolma Bazié au CFOP : « Si vous êtes dans le mauvais sens, nous taperons du poing sur la table »

Posté par - 26 avril 2016

Le Chef de file de l’opposition politique au Burkina (CFOP), conduit par Zéphirin Diabré, a été reçu par des responsables des organisations syndicales ce mardi 26 avril 2016. Cette rencontre s’inscrit dans la série de visites de « courtoisie » entamée par le CFOP. Cette visite du CFOP, selon Zéphirin Diabré, donne toujours l’occasion de passer

Chrysogone Zougomoré : « Il n’y a pas de programme commun entre l’opposition et le MBDHP pour le moment »

Posté par - 15 avril 2016

Le Chef de file de l’opposition politique au Burkina (CFOP), Zéphirin Diabré a conduit une délégation de l’opposition ce vendredi 15 avril 2016 pour une « visite de courtoisie » au Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP). Au sortir de la rencontre qui s’est tenue à huis clos, Zéphirin Diabré et Chrysogone Zougomoré,

MATDSI : « Il faudrait scinder ce ministère en deux »

Posté par - 13 avril 2016

Pour les 100 jours de Roch Kaboré, le Chef de file de l’opposition politique au Burkina (CFOP) a analysé de façon sectorielle le travail du gouvernement au niveau de la justice et de la lutte contre la corruption et l’impunité. C’était le mardi 12 avril 2016. Il ressort du constat de l’opposition que les dossiers