FILSAH : Le supérieur hiérarchique de Seydou Ouédraogo sommé de rendre sa démission

M. Bema Sekongo. Ph.B24
M. Bema Sekongo. Ph.B24

Jeudi soir, le supérieur hiérarchique immédiat de Seydou Ouédraogo, délégué du personnel qui observait une grève de la faim à la société Filature du Sahel(FILSAH), a été sommé par le Directeur Général de rendre sa démission.  

La suite après cette publicité

Selon des délégués du personnel, M. Bema Sekongo, chef de département filature à la FILSAH et supérieur hiérarchique de Seydou Ouédraogo, a été appelé au bureau du Directeur Général, le jeudi à 18 heures. Selon les mêmes sources, le DG, M. Abdoulaye Nabolé, lui a simplement notifié qu’il veut qu’il rende sa démission sans délai, auquel cas contraire il négociera son licenciement.

Informés, les travailleurs de la société, surtout les quelque 200 qui travaillent sous la supervision de M. Sekongo, ont décidé d’observer un arrêt total de travail si les menaces du DG étaient mises en œuvre.

Rien n’est officiellement reproché à Bema Sekongo, à part que, selon nos informations, le DG dit vouloir éviter « un bras de fer ». Toutefois, d’après des témoignages concordants, cet homme n’a jamais apprécié les « injustices sur les travailleurs », d’où ses distances avec le « clan » qui dirige la FILSAH.

Une réponse du Premier Ministre fait polémique

En rappel, Seydou Ouédraogo a observé une grève de la faim pendant treize jours, pour exiger que le gouvernement envoie une équipe qui viendra constater « des violations du code du travail ». Interpellé par un député sur la question, lors de son discours sur la situation de la nation, le Premier Ministre Luc Adolphe Tiao a répondu que la FILSAH (qui a 13 ans d’existence) était une jeune entreprise, et qu’il fallait que les travailleurs attendent que les choses se consolident avant de faire leurs revendications.

«Pendant combien de temps une entreprise a-t-elle le sursis pour violer la loi du travail ? Faut-il attendre que la FILSAH ait 20 ans avant que les travailleurs survivants puissent revendiquer leurs  droits ? » S’interroge-t-on dans le milieu des délégués du personnel.

 

Michel KONKOBO 

Pour Burkina 24  

publicite


publicite

Articles similaires

10 commentaires

  1. Amour, c’est clair que vous ne savez rien sinon le sexe. Que c’est honteux de votre part! Vous n’?tes pas oblig?s de vous exprimer

  2. Dg, j’ai l’impression que c’est dans la merde que vous vous sentez bien. Alors continuez ainsi, ?a vous fera ?normement de bien! Vous avez l’avertissement.

  3. Le DG de la FILSAH est un bon gars sans quoi il allait laisser beaucoup de personne. « Quand tu soignne un impuissant,il couchera avec ta femme »

  4. le samo tu veux quoi tu n’es qu’un SAMO. TU AS perc? d?s jusqu’? tu viens sur Burkina24! ca c’est plus fort que toi c’est pas la lutte traditionnelle. Donc quitte dans ca

  5. conan tw tu es (mod?r?) ou quoi.tu reflichis avec (mod?r?),de quoi te m?les tu?quand on parle des gens,on ne parle de vous autres les judas.des gens qu’ont ach?tent avec de simple bi?re,o? est pass? votre dignit

  6. au 21siecle peut on continue a gerer des humain selon ces humeurs et comme des esclave?

  7. je comprend mr nabole,tout les arriviste ce comporte ainsi!

  8. qui est ce gars l? ? BEMA SEK QUOI? il vient d’o? lui ? C’est pas un burkinab? ou koi ? En tant que chef il est vraiment nul; je veux son num?ro pour le voir un peu comment il est .

  9. j’avoue qu’il serai merveilleux que burkina24 se responsabilise d’avantage dans le traitement de l’actualit? qu’elle nous donne. Ca y va de votre cr?dibilit?. L’information sur FILSAH est ? sens unique. Heureseument que d’autres journaux existent. Vs m?me ce fameux reporter votre patron est libre du choix sur vous de poursuivre avec vous ou de vous liberer?? . O? est donc le probl?me ? si vous avez une dent contre cette soci?t? laissez nous respirer. Votre patron devra vous licencier vous m?me car vous ternissez l’image de burkina24.

  10. DG vous connaissez bien celui qui doit rendre sa d?mission ? filsah.si vous ne voulez pas la paix sociale au sein de l’usine,laissez sekongo tranquille.vous ?tes prevenu le DG.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page