Sécurisation des titres de transport : Le président du Faso sur le site de production

148 0

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a visité le site de production des titres de transports modernes et sécurisés de la Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM). C’était mercredi 27 décembre 2017 à Ouagadougou.

 Le projet de modernisation et la sécurisation des titres de transport et re-immatriculation du parc de véhicules vise à produire des documents sécurisés afin de lutter contre la fraude, la contrefaçon, la falsification, l’insécurité routière, etc.

Le directeur général des transports terrestres et maritimes, Lieutenant-colonel Mamadou Bokouma, a expliqué que ce projet vise à miniaturiser les titres de transports au Burkina Faso. « Les permis de conduire et les cartes grises vont perdre leurs formats anciens et pour revenir dans un nouveau format à l’image des cartes bancaires ou des CNIB. Plus sécurisées pour que cela ne soit plus falsifiable », a-t-il fait comprendre.

Lieutenant-colonel Mamadou Bokouma,Le directeur général des transports terrestres et maritimes

Selon lui, le support actuel ferait l’objet de contrefaçon. « Un individu qui arrive à avoir un faux permis de conduire en main, il devient un assassin en puissance en circulation, car il ne connait pas le code de la route et il possède un faux titre », a-t-il ajouté.

Concernant le coût des titres, il a répondu que le prix n’est pas encore officiellement fixé par le gouvernement. « Ce n’est pas une occasion pour le gouvernement de se faire de l’argent. Nous sommes en train de faire en sorte que le prix ne dépasse pas le coût du support », a conclu le Lieutenant-colonel Mamadou Bokouma.

Ce mercredi 27 décembre 2017, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a visité le site de production des titres de transport modernes et sécurisés de la direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM).

Des installations, les étapes et le fonctionnement de l’établissement des nouveaux documents ont été expliqués au Président du Faso. A cet effet, le premier permis de conduire a été présenté au Chef de l’Etat. Il a laissé entendre qu’il était ravi d’avoir été le premier à avoir son permis de conduire. Tout en espérant que dans les prochains jours les Burkinabè viendront s’enrôler pour renouveler les différents titres.

Le Président du Faso recevant son nouveau permis de conduire sécurisé

A noter que le projet de modernisation et de sécurisation des titres de transport et de re-immatriculation du parc de véhicules s’exécute en Partenariat public privé (PPP) avec la production de plus de 3 300 000 permis de de conduire et des cartes grises.

Le contrat est d’un montant de plus de 15 milliards de F CFA. Le financement est donc assuré par le partenaire privé et le remboursement par l’Etat. L’établissement de ces titres se fait uniquement à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Aujourd’hui, l’état d’avancement du projet est de 70% comme taux de réalisation physique et 34% pour le taux de réalisation financière.

Les caractéristiques des nouveaux titres de transports

La carte sécurisée est en polycarbonate, aux normes internationales sous le format des cartes d’identité avec une dimension de 85,60 mm X 53,98 mm X 0,76 mm. Une solution de vérification de la validité des titres au moyen de terminaux mobiles est mise en place. 

En rappel, le processus de recrutement d’un prestataire chargé de la sécurisation des titres de transports a commencé en 2012-2013 et a finalement abouti en 2016 avec la sélection de la société française IDEMIA/OBERTHUR TECHNOLOGIES. La durée du projet est de 2017-2021.

Jules César KABORE
Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre